"La sorcière de la rue Mouffetard et autres contes..." de P. Gripari

Publié le par Nathalie

Ce livre agit sur moi comme la madeleine de Proust. A son évocation, je me revois derrière mon bureau d'écolière à écouter, attentivement, ma maîtresse de CE1, Mme Delaville, me raconter ces contes de Pierre Gripari. Je revois le tableau noir, les affichages sur les murs, je sens l'odeur de la craie me chatouiller les narines...

Aujourd'hui, quand, à mon tour, j'ouvre ce petit recueil de 7 histoires, je retrouve l'atmosphère mêlée de joie et de crainte que je ressentais à l'époque à l'évocation de la terrible et malveillante sorcière de la rue Mouffetard. Et ce qui me plaît encore plus, c'est quand je vois les yeux de mes auditeurs se mettre à briller à chaque nouvelle histoire. Perpétuant la tradition, cela fait une douzaine d'années que je raconte, plus que je ne lis vraiment, ces contes, régulièrement, et à chaque fois, le même succès. Un vrai bonheur !!!


Contes-de-la-rue-Broca-10001.jpg

Dans ce premier volume des contes de la rue Broca, Pierre Gripari nous donne à croiser des personnages étranges. Une sorcière vieille et laide qui veut rajeunir en mangeant une petite fille à la sauce tomate.  Un géant qui veut épouser Mireille et va devoir faire le tour du monde avant de voir son voeu exaucé. Un poupée qui voit l'avenir et qui va vivre de multiples aventures. Une paire de chaussures amoureuses. Une fée un peu novice et étourdie...

Des contes modernes très sympathiques et qui amusent beaucoup les enfants. Leur préféré, en règle générale, "La sorcière du placard aux balais", qui raconte l'affrontement entre le narrateur et une maléfique sorcière qui hante un placard de sa nouvelle maison.

 

Rires, frissons, rebondissements, suspense pour ces histoires qui plaisent aux enfants à partir de 6 ans (si on leur lit) et jusqu'à 9/10 ans (en lecture autonome).

 

Note : 4,5/5

 

Passage choisi : "Il était une fois un petit garçon qui s'appelait Bachir. Il avait une poupée en caoutchouc qui s'appelait Scoubidou, et un papa qui s'appelait Saïd.

Saïd était un bon papa, comme nous en connaissons tous, mais Scoubidou, elle, n'était pas une poupée comme les autres : elle avait des pouvoirs magiques. Elle marchait, elle parlait comme une personne. de plus, elle pouvait voir le passé, l'avenir, et deviner les choses cachées. Il suffisait pour cela qu'on lui bande les yeux."

Publié dans JEUNESSE

Commenter cet article

Mathilde 14/01/2013 20:57


Effectivement, les contes de Pierre Gripari sont très rigolos, même pour les élèves de 12 et demi (j'ai tavaillé sur "la sorcière du placard au balais" en français; preuve qu'ils plaisent à tous
les âges !). En tout cas je les conseille vivement, ils sont très bien narrés et extraordinairement originaux ! Vive les belles histoires !

Louis 27/04/2016 21:35

Je suis d'accord

Nathalie 14/01/2013 21:40



Autant pour moi, je ne savais pas si les plus de 10 ans y trouveraient leur compte (ou conte !!!) mais vu que tu me dis que oui, me voilà rassurée !!! Un livre à lire de 7 à 77 ans, si j'ai bien
compris... ;-)



calou 20/12/2012 08:53


des histoires de vicontes en rêvant secrètement de pouvoir un jour se raconter des histoires de contes. Voilà bien notre noblesse issue de 89, toujours la tête ailleurs que là ou elle doit être !
! !

Nathalie 20/12/2012 17:40



Je passe la main, ça commence à devenir compliqué tout ça !!!



calou 19/12/2012 11:21


avec tout ça le compte n'y est pas donc fini de faire mes comptes passage à la lecture de contes tout en restant bien conscient que la rencontre d'un comte ne compte pas plus dans une vie que
l'absence d'un vicomte...!!! 

Nathalie 19/12/2012 22:13



Et quand un vicomte rencontre un autre vicomte... Qu'est-ce qu'ils se racontent ? Des contes ou des histoires de vicomte ?



NaNy 19/12/2012 10:03


Coucou !


Tu ne lis pas de conte mais tu fais tes comptes , bonne journée à toutes et tous

Nathalie 19/12/2012 10:08



Warf, warf !!! J'imagine que ce n'est pas à moi que tu parles mais une réponse au commentaire précédent car moi je lis des contes et je fais mes comptes !!! Par contre, je n'ai jamais rencontré
de comte !!!



calou 19/12/2012 09:02


la magie des contes c'est leurs contenus et l'imagination des auteurs ! j'aime ça et pourtant je n'en lis presque jamais...!!!???

Nathalie 19/12/2012 10:07



Rien ne t'empêche d'y remédier...