"Les diamants de l'Archiduc" de Jean Failler

Publié le par Nathalie

Voici le deuxième tome des enquêtes bretonnes de la jeune inspectrice stagiaire Mary Lester. Après sa première aventure à Lorient, la voici nommée à Quimper, ville de son enfance.


Les-diamants-de-l-archiduc0001.jpg

Débarquée dans le commissariat alors que le commissaire principal Fabien est en congé, elle est reçue par son adjoint qui ne voit pas d'un très bon oeil la féminisation de la police. Ne sachant pas à qui il a à faire, il va charger Mary des tâches administratives ce qui, bien entendu, ne convient pas du tout à son caractère actif et entêté. Heureusement, elle va entendre parler d'un vol dans une bijouterie et va se mêler d'enquêter, croisant, au passage, un curieux Archiduc. Quand Mary veut poursuivre le malandrin, rien ne peut l'arrêter !!!

 

Avec cet épisode, on découvre un peu plus le personnage de Mary et sa belle région. On entend parler du commissaire Fabien même si on ne le côtoie pas, mais il reviendra dans les enquêtes suivantes. Peu à peu, les personnages se mettent en place, ce qui fait que, d'un livre à l'autre, on a plaisir à les retrouver car ils sont attachants.

 

Fan de la série télévisée "Columbo" dans mon jeune temps, j'ai l'impression de retrouver en Mary Lester un double au féminin, plus jeune, avec un duffle coat au lieu d'un imperméable et au volant d'une petite Austin à la place d'une Peugeot 403, mais avec un cerveau bien affûté et une manière de découvrir le criminel bien particulière.

Note : 2,5/5

 

Passage choisi : " Elle s'appelait Lester, Mary Lester, elle avait vingt-cinq ans, un diplôme de droit et un titre d'officier de police judiciaire en poche. A Lorient, son premier poste, elle avait fait une entrée fracassante dans le métier, ce qui n'avait pas été du goût de tout le monde, et qui lui avait valu d'être nommée un peu plus au nord, dans un secteur réputé tranquille."

Publié dans Jean Failler

Commenter cet article

Nany 15/10/2011 09:12


Lecture fraiche, iodée, ventée. Lecture facile mais sympa !


Nathalie 15/10/2011 12:49



Oui, et parfois ça fait du bien... de ne pas trop avoir à réfléchir !!!