"Cinq jours" de Douglas Kennedy

Publié le par Nathalie

Voici « Cinq jours », le nouveau Douglas Kennedy, qui sortira d’ici quelques jours, début octobre 2013. Grâce aux "Lectures de Babouilla", j'ai eu le privilège de lire en avant-première ce nouvel ouvrage de l'écrivain étranger préféré des français(es).

 

Le livre est présenté par l'éditeur Belfond comme "le roman le plus bouleversant de Douglas Kennedy" et nous raconte l'histoire d'une passion amoureuse.

cinq-jours.jpg 

Laura, technicienne en radiologie, vit une existence tranquille dans une petite ville du Maine. Mariée avec Dan, mère de deux grands enfants, elle s'ennuie dans sa vie mais ne tente rien pour en changer. Son couple connaît une passe difficile, d'autant plus que son mari est au chômage depuis de longs mois. En pleine déprime, Laura accepte de remplacer son patron lors d'un séminaire et part quelques jours à Boston. Là, sa rencontre avec Richard, agent d'assurance passionné de littérature, comme elle, va lui servir de révélateur et l'obliger à se poser la question "Peut-on jamais réinventer sa vie ?".

 

Au travers de cinq jours de la vie de Laura, le lecteur assiste au bouleversement d'une existence bien réglée et qui ronronne de monotonie. La narratrice nous parle de ses doutes, de ses peurs. Nous assistons en direct à ses remises en questions, à ses interrogations, provoquées par sa rencontre avec un homme qui semble être l'âme sœur tant espérée.

 

Les premiers chapitres m'ont semblé un peu longs car Douglas Kennedy pose les bases de son récit, présente les personnages. A partir de la rencontre entre Laura et Richard, le rythme s'accélère progressivement et la lecture m'a paru plus intéressante, plus intime. J'ai été surprise par la tournure des événements. Je ne m'attendais pas, en effet, à cette évolution de l'intrigue, et une fois embarquée par Kennedy sur cette voie, je m'attendais sans cesse à un retournement de situation. Finalement, j'ai beaucoup apprécié le choix fait par l'auteur. Choix qu'il vous faudra découvrir par vous-même en allant dans une bonne librairie vous procurer"Cinq jours" dès sa sortie.

 

Ce roman n'est pas, pour moi, le meilleur de Douglas Kennedy, ou en tout cas celui qui m'a le plus plu, mais j'ai aimé le personnage de Laura et son cheminement personnel vers le bonheur.

 

Note : 3,5/5

 

Passage choisi : "Vous pouvez faire l'expérience du deuil à un très jeune âge, et cela a été mon cas, mais la compréhension la plus profonde de ce qu'est la perte d'un être cher n'acquiert toute sa dimension qu'avec le temps : c'est alors que vous commencez à réfléchir sérieusement à tout ce que vous n'avez pas accompli, tout ce qui se teinte de regret, tout ce qui donne à la vie cette impression d'incomplétude. A ce moment, vous comprenez que les années filent de plus en plus vite, que faire du surplace est certes la solution la moins risquée mais qu'elle vous a rendu statique. alors vous vous dites qu'il est temps de croquer la vie à pleines dents."

Publié dans Douglas Kennedy

Commenter cet article