"Boomerang" de Tatiana de Rosnay

Publié le par Nathalie

Livre acheté en supermarché lors d'un ravitaillement hebdomadaire et lu pendant l'été 2010. Ayant beaucoup aimé "Elle s'appelait Sarah", je voulais découvrir un peu plus Tatiana de Rosnay et avait acheté cet ouvrage, ainsi que "Le voisin", et j'avoue ne pas avoir été déçue.

 

Pour une fois, le personnage principal est un homme. Antoine, quadra, séparé de sa femme, père d'ados qui lui échappent, faisant un boulot qui ne l'intéresse plus et ayant des relations pesantes avec son père, va devoir se poser et faire le bilan de sa vie suite à un terrible accident.

 

Parti avec sa soeur, Mélanie, pour un week-end d'anniversaire à Noirmoutiers, lieu de vacances de leur enfance, Antoine va subir un double bouleversement : d'une part sa soeur et lui vont avoir un accident de voiture qui va mener Mélanie sur un lit d'hôpital et, d'autre part, juste avant l'accident, sa soeur voulait lui révéler une nouvelle dont le souvenir lui était revenu à Noirmoutiers. Face à ce "boomerang" venant du passé, Antoine va devoir faire face. Et si cette nouvelle avait à voir avec Clarisse, cette mère chérie et trop tôt disparue de leurs vies...


Boomerang0001.jpg

Pendant qu'Antoine veille sa soeur, dont les blessures l'obligent à rester hospitalisée un certain temps, il va faire la connaissance d'Angèle, une femme libérée qui travaille à l'hôpital et chevauche une Harley. Cette femme aux yeux dorés le fascine. Il est tout de suite attiré par elle et une relation très sensuelle commence entre eux.

 

Ce roman, où le thème de la mort est en filigrane, est aussi un très émouvant portrait d'homme. C'est également un ouvrage sur les relations familiales, les secrets de famille, les non-dits, l'amour... 

Comme à son habitude, Tatiana de Rosnay nous accroche par son style prenant et son sens de la psychologie des personnages. On n'a pas envie de fermer le livre avant la dernière page...

 

Note : 4,5/5

 

Passage choisi : "Pourquoi Noirmoutiers ? Il n'avait jamais été nostalgique, il n'était pas du genre à regarder en arrière. Mais, depuis son divorce, Antoine avait changé. De plus en plus i pensait au passé, davantage qu'au présent ou à l'avenir. Cette première année qu'il avait dû affronter seul, ces longs mois d'une solitude pesante avaient éveillé le désir de retrouver l'enfance et ses jolis souvenirs. Et ceux de l'île s'étaient imposés, timidement d'abord, puis plus puissamment à mesure que les images refaisaient surface, en vrac, comme des lettres qui s'amoncellent dans une boîte."

Publié dans Tatiana de Rosnay

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michele 15/11/2011 13:46


J'ai adoré moi aussi ce livre, c'est un de ceux dont on voudrait chaque jour lire un chapitre de plus.


Nathalie 15/11/2011 18:39



Bonjour Michèle et bienvenue sur ce blog !!!


Je suis d'accord avec ce commentaire. Je dois dire que j'aime beaucoup ce qu'écrit Tatiana de Rosnay. Je n'ai pour l'instant jamais été déçue...