- Ceux d'ici ne savent pas - de Heather Young

Publié le par Nathalie

- Ceux d'ici ne savent pas - de Heather Young

"Ceux d'ici ne savent pas" (Belfond - Novembre 2021) est le second roman de l'auteure américaine Heather Young. Après avoir publié en 2017, chez le même éditeur, "Un été près du lac", elle continue sur sa lancée avec son nouvel ouvrage, retenu pour le prestigieux prix Edgar Award 2021.

4ème de couv' : "Dans le décor aride des plaines du Nevada, Heather Young tisse un roman poignant, un suspense psychologique d'une grande finesse où s'animent des personnages vibrants, qui restent longtemps dans les mémoires.
Adam Merkel, professeur de mathématiques du collège de Lovelock, Nevada, est mort ce matin. C'est Sal Prentiss, l'un de ses élèves, qui vient de découvrir le cadavre calciné de ce quinquagénaire sur les pentes d'un canyon.
Une annonce terrible qui secoue la petite ville et remue profondément la jeune professeure Nora Wheaton. Elle qui se sentait liée à Adam par une solitude et une souffrance communes veut comprendre : qui pu assassiner aussi brutalement cet homme sans histoires ?
Alors qu'elle s'immerge dans le passé de son défunt collègue, Nora découvre peu à peu que Sal, ce jeune orphelin timide et farouche, semble en savoir bien plus qu'il ne veut le dire... Avec lui, la jeune femme se lance dans une enquête délicate. Une plongée aux confins de l'âme des habitants de cette région oubliée du monde, qui portent en eux un héritage de violence et de survie dont ils n'ont plus conscience.
"

Après un démarrage un peu mou à mon goût, j'ai apprécié ce roman bien abouti sur les relations entre les habitants d'une petite ville du Nevada. Là, on est bien loin de Las Vegas et de ses lumières, on est dans une province rude, aride, où il faut savoir survivre plus que vivre parfois. Les liens sont complexes entre les peurs, les secrets, les non-dits, la culpabilité et les regrets.

Les relations entre les différents protagonistes, Sal, Adam Merkel, Nora, les oncles de Sal, Lucas..., sont habilement décrites par Heather Young. Les choses se dévoilent peu à peu et prennent leur place au fil des pages.

L'alternance des points de vue, ceux de Sal et de Nora, met un peu de rythme dans ce récit qui démarre en douceur et prend de la consistance en cours de chemin. De ces chemins caillouteux sur lesquels il est difficile de rouler mais qu'il est nécessaire d'emprunter.

Mention particulière au personnage de Sal, orphelin confié à la charge de ses deux oncles, pour le moins des originaux, et qui a un univers onirique très à lui.

Deuxième mention au "personnage" du Nevada qui avec sa rudesse et son Histoire intéressante sur le Peuple Premier, tient une place prépondérante dans ce roman.

Finalement, j'ai été plus emballée par la deuxième moitié du livre, comme quoi, il faut parfois savoir persévérer... ;-)

Note : 4/5

Passage choisi : "Une fois seul, il resta adossé à la tête du lit. Sur le rebord de sa fenêtre, les photos de sa mère - celle qu'il avait emporté et celle que lui avait offerte Gideon - formaient deux carrés noirs muets. Au dehors, Angelus surplombait les collines, sa silhouette se détachant contre le ciel nocturne. Sal se doutait de ce que devait penser le défenseur du Paradis de l'affaire qu'il venait de conclure dans la plus petite des chambres du mobil-home, mais alors l'archange abaissa son bouclier. C'était Catellus. La bordure dorée de ses ailes brillait sous la lumière des étoiles et lorsqu'il parla, ce fut de la même voix mielleuse qui susurrait parfois à l'oreille de Sal.

J'ai une histoire pour toi, lui dit-il.

Alors que les étoiles poursuivaient leur course au-dessus de sa tête, Catellus commença son récit."

Publié dans ROMANS DU MONDE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Je ne connais pas du tout mais à en lire ta chronique, ça pourrait peut-être me plaire :)
Merci pour la découverte !
Bonne journée
Répondre