"Cérémonie du Prix SNCF Polar 2013"

polar-SNCF.jpegLa semaine dernière, je participe à un concours sur la page Facebook de l'émission "Un livre, un jour". Le vainqueur remportera une invitation pour aller assister à la cérémonie de remise des prix décernés par la SNCF et les trois romans arrivés en finale. N'ayant pas pour habitude de gagner quoi que ce soit à un jeu, je clique machinalement, histoire de confirmer que la chance n'est pas de mon côté. Rien. Page blanche. Je reclique. Toujours rien !!!

"Voilà, me dis-je, tu vois, tu n'as pas de chance, ça ne marche pas !!!" et je retourne à mes occupations. Aussi, la surprise fut grande quand 48 heures après, je réceptionne un message dans ma boîte mail qui m'annonce que je suis l'heureuse gagnante du concours. Il semblerait que mon clic ait réussi à se faufiler habilement sur la toile et soit bien arrivé à destination. Super contente. La chance viendrait-elle taper à ma porte ? Profitons-en !!!

 

Mardi 28 mai. 18h30. Je suis devant le théâtre de la Gaîté Lyrique, à Paris, lieu de la cérémonie. J'entre dans le hall et je me présente timidement. Pas de souci, je suis bien sur le listing. On m'accroche au poignet 2 petits bracelets colorés afin de marquer ma condition d'invitée et on me propose de rejoindre la salle pour m'y installer. En attendant le début des festivités, je papote gaiement avec une lectrice qui a participé aux votes. J'en profite pour apprendre qu'il y a un salon du polar à Roissy en Brie début octobre. Je le note sur mes tablettes histoire de ne pas oublier de m'y rendre...


Olivier Barrot et Adeline Alexandre, mon contact téléphonique, arrivent. Une fois les présentations faites, j'ai le droit d'être photographiée et twittée (une graBalance-dans-les-cordes.jpegnde première) puis interviewée. Expérience un peu impressionnante mais sympathique une fois qu'on oublie le gros oeil noir de la caméra qui vous fixe. Ensuite, nous nous installons au premier rang face à la scène. L'attente est longue (c'est ça d'être une fille ponctuelle !!!) et bercée par la musique du "Parrain" diffusée en boucle pendant plus de 30 minutes. Overdose acoustique. Ça y est, tout le monde (ou presque) est là, les lumières se tamisent et on peut commencer.

Les maîtres de cérémonies, Frédéric Ferrer et Jean-Pierre Dionnet, se lancent dans un discours de présentation intéressant et plein d'humour : historique du prix, les trois catégories (polar roman, polar BD et polar court métrage), les finalistes...  Vient enfin l'ouverture des éternelles enveloppes et l'annonce des vainqueurs :

Catégorie roman : "Balancé dans les cordes" de Jérémie Guez

Catégorie BD : "Un léger bruit dans le moteur" de Gaet's & Munoz

Catégorie court-métrage : "Kérozène" de Joachim Weissmann


Encore quelques discours, et entre, des petits intermèdes musicaux, assurés par un groupe très Rock and Roll (2013-05-28-19.58.37.jpgpantalon en cuir moulant, lunettes de soleil, cheveux gominés..., toute la panoplie !!!). 


Une fois tout ceci terminé, on nous convie à un cocktail avec champagne et petits fours. Je pr2013-05-28-20.13.13.jpgofite qu'Adeline interviewe Jérémie Guez pour faire dédicacer "Balancé dans les cordes" par son jeune auteur. Au moment de partir, on me tend un nouveau paquet siglé "SNCF" et je découvre un nouveau cadeau, la collection complète des "Petits Polars du Monde", soit treize ouvrages de poche édités en 2012. Je suis gâtée !!!

 

Bilan de cette soirée : un moment agréable et le plein de lectures ;-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :