"Vendredi ou la vie sauvage" de Michel Tournier

Publié le par Nathalie

Livre jeunesse donné à lire par la prof de français de mon loulou qui est au collège. J'ai donc eu le droit au résumé quasi quotidien des chapitres lus durant les 14 jours des vacances scolaires. Comme l'impression, donc, d'avoir moi même lu ce roman de Michel Tournier, d'autant plus que je l'ai feuilleté longuement à plusieurs reprises.

 

Michel Tournier publiera son premier roman "Vendredi ou les limbes du Pacifique" aux éditions Gallimard, en reprenant ainsi le mythe de Robinson Crusoë. Couronné par l'Académie Française en 1967, ce texte sera ensuite retravaillé quelques années plus tard (1971) par Tournier afin d'être destiné à un public plus jeune.


Vendredi ou la vie sauvage

Suite à un naufrage, Robinson Crusoë arrive sur une île déserte perdue dans le Pacifique. Livré à lui même, il va devoir s'organiser une vie en solitaire, puisant dans les ressources offertes par la nature. Après être passé par des phases de désespoir et de découragement, Robinson va vivre un second souffle grâce à sa rencontre avec l'indien Vendredi qui deviendra son serviteur. Suite à un accident dramatique, Crusoë perd tout et va devoir réapprendre une nouvelle organisation dictée par l'expérience de son ami. En passant d'une vie presque civilisée à la vie "sauvage", comment Robinson Crusoë va-t-il réagir ?

 

Un roman sympathique pour les jeunes à partir de 10-11 ans. Un peu d'action, quelques pointes d'humour, le choc des cultures et une réflexion intelligente sur la solitude puis les relations dominant-dominé chères au XVIIIème siècle.

 

Note : 3,5/5

 

Passage choisi : "Lorsque Robinson reprit connaissance, il était couché, la figure dans le sable. Une vague déferla sur la grève mouillée et vint lui lécher les pieds. Il se laissa rouler sur le dos. Des mouettes noires et blanches tournoyaient dans le ciel redevenu bleu après la tempête. Robinson s'assit avec effort et ressentit une vive douleur à l'épaule gauche. La plage était jonchée de poissons morts, de coquillages brisés et d'algues noires rejetés par les flots. A l'ouest, une falaise rocheuse s'avançait dans la mer et se prolongeait par une chaîne de récifs. C'est là que se dressait la silhouette de La Virginie avec ses mâts arrachés et ses cordages flottant dans le vent."

Publié dans JEUNESSE

Commenter cet article

gautier lola 23/12/2013 08:44


merci,bonne fete a vous

lola gautier 21/12/2013 12:02


bonjour,


ma prof de francais ma donner un bilan dans lequel il doit y avoir:


-ce que je dois retenir de ce roman (vendredi ou la vie sauvage)


-conseil donner a un futur lecteur


il y a des autre questions mais je l'ai est compris mais ces 2 la non 


pouriez vous m'aidez ?


merci d'avance

Nathalie 22/12/2013 16:39


Bonjour Lola, Pour ce que tu dois retenir du roman, je te conseille de surtout parler de la relation dominant/dominé entre Robinson et vendredi qui se crée au départ et qui s'inverse quand vendredi
doit expliquer la vie sauvage à Robinson qui a perdu tous ses repères d'être civilisé après l'explosion de la grotte ( cite des exemples). Pour les conseils au lecteur, je pense que tu dois faire
passer ce que tu as pensé de ta lecture (intérêt, difficultés ...). En gros, si tu conseillais cette lecture à un copain, que lui dirais-tu pour lui donner envie de lire ce livre. Bon courage pour
ta fiche de lecture. Joyeuses fêtes.


calou 05/11/2013 10:22


et si le loulou en question mettait son appréciation de sa lecture...???


Bises 

Nathalie 05/11/2013 18:34



Le loulou a dit de cette lecture que "c'était long et que ça papotait beaucoup, mais ça m'a plu quand même !"