"Tara Duncan - Les sortceliers" de S. Audouin-Mamikonian

Publié le par Nathalie

Tara'tylanhnem T'al Barmi Ab Santa Ab Maru T'al Duncan, dite Tara Duncan, est l'héroïne de la dodécalogie écrite par Sophie Audouin-Mamikonian. Le premier tome de cette série, Les sortceliers, a été publié pour la première fois aux éditions du Seuil en 2003, en plein boom de la littérature fantasy pour jeunes adultes.

 

D'après l'auteure, sa série a été conçue et écrite au début des années 90, soit bien avant la publication de "Harry Potter" par J.K. Rowling. Et, c'est grâce à ce succès phénoménal qu'elle a été convaincue par ses filles de renvoyer son manuscrit à des maisons d'éditions alors qu'il avait été refusé à plusieurs reprises, quelques années auparavant.


Tara Duncan -T10001

Tara Duncan, 12 ans, vit sur Terre avec sa grand-mère Isabella. Tara a découvert, à 9 ans, qu'elle avait des pouvoirs étranges qui survenaient lors de moments intenses en émotions mais qu'elle avait du mal à les contrôler. Seuls ses deux proches amis sont dans la confidence. Un jour, elle surprend une conversation de sa grand-mère et se rend compte qu'elle appartient à la grande confrérie des Sortceliers ("ceux qui savent lier les sorts"). Tara est mécontente que sa proche parente lui ait caché une si importante nouvelle, mais celle-ci pour la protéger préfère lui lancer un sort d'amnésie. Le soir même, la mère de Tara, que cette dernière croyait morte depuis dix ans, lui apparaît en songe pour lui dire qu'un grand danger la menace. A cause du sortilège d'amnésie, Tara ne se souviendra que trop tard de ses paroles, quand un homme au visage couvert d'un masque miroitant, Magister, viendra attaquer le manoir où elle réside. Afin de lutter contre ce puissant ennemi, Tara va devoir désobéir à Isabella en se servant de ses pouvoirs, partir avec le maître Chem sur AutreMonde et tenter par tous les moyens de retrouver sa mère, prisonnière des Sangraves. Elle sera aider dans sa quête par de nombreux amis et devra affronter de multiples dangers tout en se familiarisant peu à peu avec la magie.

 

Il a une vingtaine d'années, j'avais découvert la fantasy avec l'oeuvre de Tolkien, "Le seigneur des anneaux", il y a une quinzaine d'années, j'avais remis les pieds dedans avec la série en 7 tomes des "Harry Potter". Dans un cas comme dans l'autre, j'avais adoré et dévoré ces pavés. Avec "Tara Duncan", j'ai trouvé ça sympathique, mais sans plus. Peut-être suis-je devenue "trop vieille" ? ;-) Mais je crois surtout qu'il est difficile de concurrencer mes premières amours !!! La saga de Sophie Audouin-Mamikonian, bien qu'étant pleine d'humour, remplie de personnages attachants et d'aventures aux multiples rebondissements, est écrite dans un style beaucoup plus simple et une impression de déjà vu ne m'a pas quittée durant les 533 pages du 1er épisode. J'y ai entrevu un mélange de "Harry Potter", de "La guerre des étoiles", de "Stargate"... Certains emprunts sont d'ailleurs clairement exprimés par l'auteure... Bref, je n'ai pas été emballée plus que ça !!!

 

Si vous cherchez à faire plaisir à une jeune fille de 10-15 ans amatrice de magie, d'aventures et de liens d'amitié, je vous conseille vivement de lui commencer la série (si ce n'est pas déjà fait !!!). Mais avant, renseignez-vous car si c'est une fan absolue de Harry Potter, elle risque de ne pas accrocher...

 

Note : 2,5/5

 

Passage choisi : "Allons bon, un Palais farceur maintenant. Tara songea qu'elle ne partageait pas du tout le sens de l'humour du Palais mais dut obéir et suivre le vieux sage. Par mesure de précaution, elle décida de garder les yeux totalement fermés, jusqu'au moment où elle estima avoir franchi l'abîme. Elle entrouvrit un oeil prudent... et sursauta de nouveau. Elle venait de voir un sortcelier foncer dans un paysage de désert et de cactus, derrière lequel était censé se trouver un mur bien solide, agiter le bras et ... passer au travers ! Le vieux mage n'avançait que lentement, aussi en profita-t-elle pour toucher le mur... qui ne broncha pas. Allons bon, elle avait rêvé ou quoi ? Mais deux minutes plus tard, elle vit une jolie sortcelière s'envoler sans précaution et... passer à travers le mur, elle aussi."

Publié dans JEUNESSE

Commenter cet article

calou 11/08/2012 08:38


je n'ai pas du tout accroché aux harry potter ni tolken et c° et je ne pense pas faire mes choux gras de celui_là !

Nathalie 11/08/2012 20:57



Je le savais...



Marie 07/08/2012 18:41


Du sous Harry Potter à mon avis ! Peut plaire à ceux qui ne connaissent pas encore le jeune sorcier de Poudlard, et encore ! Ludivine

Nathalie 07/08/2012 21:10



C'est certain que c'est nettement moins bien que H.P. mais je pense toutefois que Tara Duncan peut plaire à de nombreuses adolescentes. Surtout que celles de ces dernières années n'ont pas
forcément lu Potter, mais surtout vu les films...