"Rue des Rigoles" de Gérard Mordillat

Publié le par Nathalie

Gérard Mordillat est un écrivain et un cinéaste français. A ce jour, il a publié de nombreux romans, des poèmes et a réalisé divers films et documentaires.


Rue des rigoles0001

Dans "Rue des Rigoles", Gérard Mordillat livre ses souvenirs d'enfance et de jeunesse qui ressurgissent avec force au décès de sa mère. Il va alors nous entraîner dans le Paris populaire de l'après-guerre. Fils d'un employé de la SNCF et d'une mère américaine professeur d'anglais, il va nous narrer avec tendresse et humour une foule de tranches de vie, racontant sa famille, ses amitiés, ses amours et la succession de petits boulots auxquels il va s'essayer avant de se tourner définitivement vers l'écriture et la réalisation.

 

Le ton "titi parisien" de l'auteur rend ce récit très vivant. Voici un petit livre de 220 pages qui se lit facilement et qui nous fait découvrir une époque que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître. Avec nostalgie et bienveillance, Gérard Mordillat revient sur les instants qui ont marqué son enfance. Une lecture qui fleure bon les mistrals gagnants et les roudoudous. Un livre plein de bonne humeur qui se lit comme un vieil album photos de famille... 

 

Note : 3/5

 

Passage choisi : "Je suis né le divin enfant, sonnez hautbois, résonnez musettes !, deux cent trente-six ans après Diderot, vingt-trois ans après Stig Dagerman, un suédois qui écrivit : "Deux choses me remplissent d'horreur, le bourreau qui est en moi, la hache au-dessus de moi." Mon frère avait ouvert la voie treize ans plus tôt. Je passai par où il était passé. Pour une fois que je faisais quelque chose comme quelqu'un - faute de faire comme tout le monde - , qu'on ne me le reproche pas !"

Publié dans DIVERS

Commenter cet article

calou 27/08/2012 17:02


l'extrait proposé aiguise l'appétit... un petit moment de détente pour un prochain ravitaillement St Maurien...

Nathalie 27/08/2012 17:29



C'est celui que je lisais sur mon transat pendant que tu rigolais avec "Bon rétablissement". Seulement, je l'ai gardé pour mon article, donc tu attendras la prochaine livraison à domicile. ;-)