"Robe de marié" de Pierre Lemaitre

Publié le par Nathalie

Voici le dernier livre prêté en ce mois de septembre par Anne-C... ;-)

Un titre intriguant. Pourquoi "marié" associé à "robe" est-il au masculin ? Un visuel dérangeant. Un oeil en gros plan qui regarde en coin et aperçoit une silhouette. Et une quatrième de couverture très énigmatique. Pierre Lemaitre, dont c'est le deuxième roman, après "Travail soigné", Prix Cognac 2006, offre un thriller qui a de quoi titiller l'intérêt.

Robe de marié0001

Sophie, la trentaine, a la mémoire qui lui joue des tours. Elle égare des objets mais, surtout, a du mal à se souvenir de pans entiers de son quotidien. Aussi, quand les morts s'accumulent sur son chemin, Sophie qui sombre dans la folie, choisit de partir en cavale pour échapper à son statut de tueuse en série.

Voici un résumé très court mais je ne peux développer plus l'intrigue de ce thriller, habilement mené et terriblement prenant, sans risquer de déflorer le sujet et de lui ôter tout intérêt. Je peux juste dire, qu'une fois commencé, j'ai eu un mal fou à le poser. Que je me suis empressée de le finir dans les 24 heures qui ont suivi la lecture de la première ligne et que j'ai été bluffée par l'histoire. Et pourtant, je dois reconnaître que j'ai eu du mal à comprendre où l'auteur voulait me mener. L'extrait choisi en dos d'ouvrage m'a complètement égarée car je ne voyais pas le rapport entre lui et le démarrage du roman. Et puis, finalement, tout se met en place avec une précision horlogère et les rouages tournent à merveille pour nous emmener dans la folie, le doute et l'angoisse jusqu'à un dénouement teinté de machiavélisme et d'ironie.

Un thriller qui fait froid dans le dos car la manipulation psychologique en est la pierre angulaire. Et si tout ça était possible ??? A lire un peu, beaucoup, (jusqu') à la folie...

Note : 4,5/5

Passage choisi : "Sophie ne fait pas le compte de ses années de folie. Ça remonte à si loin... A cause de la souffrance sans doute, elle a l'impression que le temps a compté double. Une pente douce au début et au fil des mois, l'impression d'être dans un toboggan, de dévaler à toute vitesse. Sophie était mariée à une époque. C'était avant... tout ça. Vincent était un homme très patient. Chaque fois que Sophie repense à Vincent, il lui apparaît dans une sorte de fondu enchaîné : le Vincent jeune, souriant, éternellement calme se confond avec celui des derniers mois, au visage épuisé, au teint jaune, aux yeux vitreux."

Publié dans Pierre Lemaitre

Commenter cet article

Françoise de Sète 13/10/2012 11:04


Je l'ai acheté sur Amazon pour presque rien. Très bon thriller, machiavélique en diable ! Mais je pense qu'un auteur américain se serait lâché davantage, aurait introduit plus de rebondissements
et de suspense. On sent la retenue du français cartésien ! Mais il est quand même excellent. Merci de me l'avoir recommandé.

Nathalie 13/10/2012 12:56



De rien, de rien... Contente d'avoir une lectrice qui a apprécié un de mes articles au point d'acheter et de lire le livre conseillé et de m'en faire part. Et je suis encore plus contente qu'il
vous ait plu !!! ;-)


Il est vrai que les auteurs américains de thriller ont tendance à aller plus loin (parfois trop selon certains...) que les français. C'est aussi souvent le cas dans le cinéma et les séries
télé... Souhaitons que les jeunes générations sautent enfin le pas !!! :-)



calou 01/10/2012 08:58


encore un que je ne lirai pas vu que ce fût un prêt... pourtant ta présentation donne l'eau à la bouche !

Nathalie 01/10/2012 17:00



Il existe en poche ou, sinon, tu montres mon article à ton entourage et quand quelqu'un l'a acheté, tu lui empruntes... hi hi hi



Françoise de Sète 30/09/2012 09:38


Merci pour ce conseil de lecture, je viens de commander le bouquin !

Nathalie 30/09/2012 18:27



Merci pour votre confiance !!! J'espère que vous ne serez pas déçue...


Revenez mettre un nouveau commentaire une fois que vous l'aurez lu afin de me faire part de votre avis.