"Revenir..." de Richard Plourde

Publié le par Nathalie

Il y a de cela quelques semaines, je reçois un messsage envoyé grâce au formulaire de contact de mon blog. Il s'agit de Richard Plourde, auteur de romans, qui me demande si je suis intéressée par la lecture de son dernier ouvrage, "Revenir... L'étonnant destin de John Fisher". Je me dis, why not ? Et me voilà à attendre le passage du facteur...

 Revenir--jpeg

Richard Plourde est un auteur canadien qui a déjà publié "Si tu savais..." (2009), roman ayant connu un succès en terme de ventes et de reconnaissance du public, et "Le koï et la grenouille" (2013), un livre jeunesse. Ses écrits trouvent leur inspiration dans sa vie et ses passions puisqu'il partira de son histoire personnelle pour son premier roman ayant pour thématique la maladie et de sa passion pour les poissons japonais pour l'écriture de son livre pour enfants.

 

Je pense qu'il y a du Musso ou du Lévy chez Richard Plourde. J'entends par là qu'avec son personnage de John Fisher, homme perdu dans sa vie de businessman nombriliste et suffisant qui, au lendemain d'une longue et pénible guérison, se retrouve seul et déstabilisé, et croit dur comme fer que sa donneuse est la femme de sa vie, on s'aventure sur des sentiers qui sont pratiqués par nos deux auteurs français à succès.

Un personnage en mal être, un bouleversement de vie, une bonne dose de sentiments, une quête qui semble perdue d'avance et un dénouement qui touche la lectrice, voilà la recette de "Revenir...".

 

Je suis vraiment contente d'avoir fait cette expérience littéraire. J'ai trouvé ce roman sympathique et émouvant. Je dois cependant avouer que j'avais deviné le dénouement quasiment à la moitié de l'histoire, mais comme l'auteur a su m'égarer un peu, j'ai quand même douté, quelques pages durant, de ma capacité de déduction. ;-)

 

Autre point, j'ai été, un peu, déroutée par certaines expressions ou tournures de phrases, mais je pense que c'est à cause de la langue de nos cousins canadiens qui, même si elle est très proche de la nôtre, n'en a pas moins ses particularités et ses usages.

 

Un roman (version papier ou Kindle) à lire pour un moment de détente et d'émotions.

 

Note : 3/5

 

Passage choisi : « Je n’ai pas toujours été détestable. Quelques anciens amis iront jusqu’à dire que j’ai déjà été sympathique, voire charmant ! Mais ça, c’était avant. Avant d’emménager au sein de la grande métropole dans le but de poursuivre mes ambitions, que la majeure partie de mon entourage considérait comme démesurées. Avant d’avoir coupé, un à un, tous les ponts me reliant à ceux qui affirmaient m’aimer. Avant le succès et l’argent à ne plus savoir quoi en faire. Avant les sorties interminables dans les bars et les discothèques où je noyais ma solitude au milieu des mers d’imbéciles. Avant les liaisons sans lendemain, ces one night stands pour vidanger mon trop-plein d’énergie animale. Mais c’était surtout avant le diagnostic. Avant qu’un petit nom de six lettres vienne faire dérailler mon train de vie. »

Publié dans ROMANS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

calou 04/12/2013 17:34


ton commentaire me donne envie de lire ce bouquin ! mais quand ?


Bisous ma biche 

Nathalie 05/12/2013 17:19



Telle est la question !!! hi hi hi...


Bizzz