"Oscar et la dame rose" de Eric-Emmanuel Schmitt

Publié le par Nathalie

Dernier livre lu en date et dernier livre prêté par "Princesse Zanne". Une heure de lecture hier soir avant de m'endormir. Après un tel "bonbon" littéraire, on s'endort d'un sommeil léger...

Oscar est un petit garçon condamné par une leucémie. Il vit dans sa chambre d'hôpital et ne voit ses parents que pour une brève visite le dimanche. Heureusement, son quotidien est agrémenté par ses relations avec les autres enfants hospitalisés (Pop Corn, Peggy Blue...) et par ses discussions avec Mamie Rose, la "dame rose" qui visite bénévolement les petits malades. Sur les conseils de celle-ci, Oscar se met à écrire à Dieu, bien qu'il n'y croit pas plus qu'au Père Noël, et ce sont ces lettres, écrites par un enfant qui se sait mourant, que nous lisons dans ce roman.

Oscar-et-la-dame-rose0001.jpg

On pourrait penser qu'avec un thème aussi dur, la lecture de cet ouvrage n'est pas une partie de plaisir. Et pourtant... on ne peut pas se résoudre à le poser avant la dernière page !!!

Oscar, très lucide sur sa destinée et sur le comportement des adultes qui l'entourent, et particulièrement celui de ses parents, sait nous émouvoir et nous amuser tout à tour. Grâce à Mamie Rose qui lui dit que ses derniers jours comptent pour des années (1 jour = 10 ans), nous assistons à son avancée dans la vie et suivons les découvertes que chaque âge lui apporte, avec délice. Dans une lettre, il nous narre les plaisirs de l'adolescence, dans une autre, son ressenti d'homme de trente ans... Et, finalement, nous le suivrons jusqu'à 110 ans passés...

C'est une oeuvre originale, pleine d'espoir et de rire. Oscar, avec son langage d'enfant de 10 ans, nous embarque avec lui dans ses pensées. Il nous émeut et nous amuse tout en nous faisant réfléchir. Sa maturité associée au ton enfantin de ses propos fait de ce roman un livre agréable et facile à lire.

Je sais qu'une adaptation cinématographique avec Michèle Laroque a vu le jour il y a quelques années, mais je ne l'ai pas encore regardée. Sachant que je suis le plus souvent déçue par le film adapté d'un livre et sachant que j'ai énormément apprécié "Oscar et la dame rose", je ne suis pas sûre de le voir un jour...

Note : 4,5/5

Passage choisi : " L'hôpital, c'est un endroit super-sympa, avec plein d'adultes de bonne humeur qui parlent fort, avec plein de jouets et de dames roses qui veulent s'amuser avec les enfants, avec des copains toujours disponibles comme Bacon, Einstein ou Pop Corn, bref, l'hôpital, c'est le pied si tu es un malade qui fait plaisir. Moi, je ne fais plus plaisir."

Publié dans Eric-Emmanuel Schmitt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Graine de blé noir 26/11/2012 18:02


Je l'ai aussi dévoré, quelle belle oeuvre !


Je l'ai ensuite vu au théâtre (théâtre amateur), où la dame est restée seule sur scène pendant plus d'une heure. J'appréhendais. Ce fut merveilleux. On a ri, on a pleuré, standing ovation !


Merci M. Schmitt !

Nathalie 26/11/2012 19:02



Très beau livre plein d'humanité...



NaNy 04/12/2011 18:31

Coucou! j'ai adooooooooré et n'ai aucunement été déçue par le film, Michèle Laroque y est remarquable.

Nathalie 04/12/2011 19:19



Il ne me reste plus qu'à le voir alors, pour me faire une opinion...



Marie 29/11/2011 12:37

Beau, émouvant, remuant mais en même temps drôle. J'ai beaucoup aimé aussi.