"Ne lâche pas ma main" de Michel Bussi

Publié le par Nathalie

"Ne lâche pas ma main", paru au printemps 2013, est le troisième roman de Michel Bussi que je lis, après "Nymphéas noirs" (ici) et "Un avion sans elle" (). Il s'agit du 8ème ouvrage de l'auteur qui est également politologue et professeur de géographie à l'université de Rouen.


na lache pas ma main

Hôtel Alamanda, la Réunion. Entre les eaux limpides du lagon et celles de la piscine, un couple et leur petite fille passent des vacances paradisiaques. Pourtant, c'est l'enfer qui attend le mari, Martial Bellion, quand sa femme disparaît soudainement et que la police le place en tête de liste des suspects. Martial prend la décision de fuir avec sa petite Sofa. Une chasse à l'homme démarre alors avec barrages, hélicoptères et flics très motivés. Il faut dire que depuis la disparition de Liane Bellion, les cadavres semblent pousser sous les pas de son fuyard de mari. Mais, parfois, les apparences sont-elles vraiment ce que l'on croit ? Il va falloir toute l'opiniâtreté de la gendarmerie, aidée par une lectrice de romans policiers, pour connaître le fin mot de l'histoire...

 

"Ne lâche pas ma main" est présenté comme "un thriller qui cogne comme un verre de punch. A déguster vite, fort et frais". Et je dois dire que pour cogner, il cogne !!! Une fois qu'on l'a commencé, on ne veut plus le lâcher...

Michel Bussi a su savamment mélanger les ingrédients. Une pointe d'histoire de La Réunion, un soupçon de géographie, une pincée de botanique, le tout avec un bon suspense très habilement mené.

Habituée à lire des polars et des thrillers, il m'arrive fréquemment de m'approcher de la solution finale. Et bien, là, j'en ai été quitte pour me planter lamentablement, et pas qu'une fois !!! Eh, oui, l'intrigue est très bien pensée ce qui fait qu'à chaque fois que je croyais détenir un début de piste, un événement nouveau surgissait et toutes mes hypothèses s'écroulaient comme un château de cartes sous les alizées.

Du beau travail d'écriture !!!

Michel Bussi sait parfaitement bien ménager ses effets et brouiller les pistes pour mieux étonner son lecteur.

En plus, comme il fait la part belle à l'île de La Réunion, qui apparaît comme un véritable personnage de l'histoire, il m'a donné envie de mieux connaître ce territoire français outre-mer. Bravo !!!

 

Note : 4,5/5

 

Passage choisi : "Martial s'est assis sur le lit. Hagard, perdu. Pourtant, bizarrement, Naivo n'y croit pas. Il ne saura pas vraiment l'exprimer face aux flics, mais quelque chose dans la réaction de Bellion ne paraît pas naturel. Il se contentera de décrire la scène à la capitaine Purvi, ce père de famille de quarante ans, séduisant, sûr de lui, qui s'effondre comme un gamin en découvrant la chambre vide. Ce play-boy statufié sur son lit en caleçon de bain. c'est peut-être cela qui sur le coup lui a semblé surréaliste. Le contraste..."

Publié dans Michel Bussy

Commenter cet article

Françoise de Sète 30/06/2013 20:22


Retour d'une belle rando dans la vallée de l'Orb avec ... Alix ! Je viens de finir Ne lâche pas ma main : bien que je le trouve moins bon que l'Avion sans elle, c'est une excellente lecture
estivale, à lire sur le sable ou au soleil au bord de la piscine ! Suspense garanti ! Surtout pour tous ceux qui connaissent la Réunion (ce qui n'est pas mon cas !). Amitiés

Nathalie 30/06/2013 21:23



J'ai appris ça !!! Il avait l'air fatigué quand je l'ai eu au téléphone mais il était content et fier de ses 14 km. ;-)


Perso, j'ai préféré "Ne lâche pas ma main" que j'ai trouvé plus dans l'action. Comme quoi les goûts et les couleurs...


Bonnes lectures estivales. Amitiés



~Mél~ 30/06/2013 11:15


Après en avoir discuté avec toi, je pense que cet ouvrage fera parti des mes lectures estivales. Surtout que tu commences à bien connaître mes goûts littéraires qui sont assez opposés.

Nathalie 30/06/2013 20:03



J'espère que tu ne seras pas déçue. Ce n'est pas du Chattam mais c'est plus nerveux et prenant que "Un avion sans elle". Une lecture estivale agréable...



calou 19/06/2013 10:39


en résumé un bon moment en perspective...!!!


bises

Nathalie 20/06/2013 18:10



Heu... comment dire... L'est pas à moi celui-là !!! Sorry