"Les témoins de la mariée" de Didier van Cauwelaert

Publié le par Nathalie

"Les témoins de la mariée" de Didier van Cauwelaert

Livre acheté en grande surface... Cela faisait très longtemps que je n'avais pas traîné les roues de mon chariot au rayon livres de "Carrouf", préférant me ravitailler dans une bonne librairie, mais l'autre jour alors que je cherchais un cahier de vacances pour le loupiot (C'est lui qui l'a réclamé, promis, juré, craché !!!), je suis tombée sur une tête de gondole remplie de livres de poche. J'ai donc scanné deux ouvrages en prévision des vacances qui approchaient mais, finalement, j'en ai déjà lu un avant même mon premier jour de congé !!! ;-)

Marc et ses amis se réunissent pour leur habituel pré-réveillon du 21 décembre. Ce coureur invétéré leur annonce, tout de go, qu'il a rencontré une femme "magique " en Chine et qu'il va l'épouser cinq jours plus tard. Il a besoin de quatre témoins. Hermann, Marlène, Jean-Claude et Lucas vont accepter car Marc est leur meilleur ami, celui qui a pris l'habitude de les encourager, de les aider...

Choc. Le lendemain, Marc se tue dans un violent accident de la route et la future mariée arrive justement par avion directement de Shangaï. Que faire ? La prévenir et la remettre dans l'avion ? L'accueillir et lui cacher, pour quelques jours, la terrible nouvelle en attendant de trouver le "bon moment"?

Alors que les quatre amis s'interrogent, doutent et s'affrontent, alors qu'ils s'apprêtent à briser le rêve de Yun-Xiang, leur rencontre avec la fiancée va finalement bouleverser leurs vies en profondeur en les confrontant à eux-mêmes. De l'au-delà, assis sur son nuage, leur ami Marc doit les observer et bien s'amuser...

Voici un roman drôle et bouleversant à la fois. J'ai été amusée, émue, interpellée et j'ai vraiment adhéré à cette histoire d'amitié où l'amour a aussi une part belle.

La narration est faite, tout à tour, par un des quatre compagnons de Marc. On découvre ainsi peu à peu les différentes facettes de chacun et on a l'impression de faire partie du cercle amical, de les connaître depuis toujours. Je ne peux pas en dire beaucoup plus sinon je risque de dévoiler la trame de l'histoire, mais je peux toutefois révéler que, même en pressentant très rapidement le "pourquoi du comment", j'ai malgré tout suivi avec bonheur ce petit roman (185 pages).

Didier van Cauwerlaert a encore une fois frappé juste et fort, mais tout en émotions !!!

Note : 4/5

Passage choisi : "Ce qui est très fort dans la tactique de la Chinoise - qu'elle soit au courant de son deuil ou que, simplement, elle se ménage des positions de repli face à la réputation de coureur de Marc -, c'est qu'elle crée des structures harmonieuses afin de pouvoir en bénéficier. Si elle restaure le bonheur des autres, c'est pour s'y faire inviter. Mine de rien, elle pratique le feng shui des sentiments : elle refait les intérieurs avant de les squatter."

Publié dans Didier Van Cauwelaert

Commenter cet article

calou 18/09/2012 09:48


livre prêté par Nanou après lecture de Colette qui a bien aimé...!!! moi j'ai adoré...


excellent avec un style très agréable à lire, de l'humour, de l'intelligence, des sentiments et une histoire qui porte, qui emporte et qui régale le lecteur du début à la fin


vraiment excellent ! ! ! ! à lire à tout prix ! ! !  

Nathalie 18/09/2012 19:53



Oui, oui, il faut le lire celui-là, c'est un régal... :-)