"La vie sexuelle des super-héros" de Marco Mancassola

Publié le par Nathalie

Un jour d'août. Un tour à la Fnac Noisy-le-Grand. Un passage au rayon livres de poche. Mon oeil attiré par un roman Folio glissé dans une pochette jaune zippée. Bonne idée pour protéger son livre dans le sac de plage, entre crème solaire et gâteaux du goûter ! Tiens, le livre porte un titre original et accrocheur ! Le visuel est sympa ! J'achète.


La-vie-sexuelle-des-super-heros.jpeg

Voici comment je me suis retrouvée à lire "La vie sexuelle des super-héros" de Marco Mancassola dont voici le texte de présentation situé en 4ème de couv' : "À New York, au début du vingt et unième siècle, les super-héros sont fatigués : Superman, Batman et les autres ont raccroché les gants, ils sont devenus des hommes et des femmes d’affaires à succès, des vedettes des médias et du spectacle, et ont tous renoncé à leurs super-pouvoirs. Dès lors, qui peut bien vouloir les éliminer un par un? Car après Robin, l’assistant et ancien amant de Batman, un mystérieux groupe de tueurs menace d’autres cibles. Comme ce dernier, Mister Fantastic et Mystique reçoivent eux aussi d’étranges messages d’adieu, et il semble bien que ce soit dans leur vie privée et leurs comportements sexuels qu’on veuille les frapper. Le détective Dennis De Villa mène l’enquête, tandis que son frère Bruce, journaliste, couvre les événements."

 

On nous annonce aussi "un texte jubilatoire mettant en scène nos fantasmes les plus fous." Bof !!! Pas d'accord.

 

Le roman est divisé en 5 parties, quatre livres et un épilogue, chacune centrée sur un personnage principal : Mister Fantastic, Batman, Bruce De Villa, Mystique et Superman. Je dois dire que j'ai très laborieusement lu les deux premiers livres, entamé quelques pages du troisième avant de me résoudre à le refermer pour de bon.

 

Rien de jubilatoire à mon goût sauf si on jubile quand on découvre du pathétique, du pitoyable. Les super-héros ont perdu de leur superbe. Ils sont ridiculisés à travers leur vie sexuelle qui ne m'a pas fait fantasmer du tout. Les egos sont surdimensionnés, les attitudes sexuelles glauques, le regard sur l'Amérique acerbe et tranchant comme un scalpel. Il est vrai que je m'attendais, avec un tel titre et un tel visuel de couverture, à quelque récit divertissant et plutôt léger. Râté ! Cet ouvrage est sombre et immanquablement désespéré. Une critique de la société américaine sur le déclin.

 

Note : 2,25/5

 

Passage choisi : "Toute ma vie, j'ai été un homme en caoutchouc. A présent, je veux être inflexible. Je ne veux pas me glisser dans les fissures de sa vie. J'en veux plus. je veux tout. Je veux entrer en elle et y rester pendant des heures. Je veux la connaître aussi bien que l'air. Je veux la forcer à prendre un weekend, je veux que nous allions quelque part ensemble. Je veux être le maître de ses jours et qu'elle soit la maîtresse des miens, que le reste du monde ne soit plus qu'un simple détail."

Publié dans ROMANS

Commenter cet article

Brigands 28/01/2017 16:25

Hé hé!
Décidément, j'ai bien du mal à trouver des personnes ayant apprécié ce livre..
J'en ai fait ma critique également. Vague impression qu'il s'empare d'un monde qu'il ne connaît pas et qu'il le salit pour le plaisir de la provoc, mais sans grand talent.

Nathalie 28/01/2017 17:03

Ah, les goûts et les couleurs !!! Livre vite lu et aussi vite effacé de ma mémoire...

Evelyne 28/08/2013 11:27


J'ai eu aussi beaucoup de mal à finir la lecture de cet ouvrage..... Je l'ai prêté à d'autres "liseuses" qui n'ont pas aimé non plus. C'était la couverture qui
m'avait attirée et le titre accrocheur...Déception !!!!!!


Par contre, un autre titre accrocheur qui m'a beaucoup plu "Les pantoufles du samouraï"  de Patrick Cauvin.

Nathalie 28/08/2013 16:30



Ah ! Contente de lire ton avis car je me demandais si c'était moi qui n'avait plus goût à lire... ;-)


Je note le Cauvin sur mes tablettes...



calou 28/08/2013 09:20


assaisonné le bouquin ! ! ! si c'est mérité il fallait...!!!


biz

Nathalie 28/08/2013 10:14



Je ne sais pas si il le mérite dans l'absolu, mais il n'a pas du tout correspondu à mes attentes estivales, en tout cas. Ce n'est bien entendu que mon humble avis, j'imagine que d'autres le
trouveront très bien...


La lecture est souvent question de moment et d'état d'esprit !!!


Bonne reprise. Bizz