"La petite marchande de souvenirs" de François Lelord

Publié le par Nathalie

François Lelord est un médecin psychiatre et un écrivain. Après ses études en France, il est parti aux États-Unis faire de la recherche et c'est à son retour à Paris qu'il a commencé à écrire. Son premier livre "Les contes d'un psychiatre ordinaire" paraît en 1993 aux Éditions Odile Jacob. En 2002, il publie son plus grand succès : "Le voyage d'Hector ou la recherche du bonheur" publié à plus d'un million d'exemplaires dans le monde. Aujourd'hui, vivant entre Paris et la Thaïlande, il continue d'exercer son métier de psychiatre tout en prenant régulièrement la plume.

la petite marchande de souvenirs

"La petite marchande de souvenirs", paru en janvier 2013 chez JC Lattès, est un roman de 382 pages qui se déroule au Vietnam, dans l'ancienne ville impériale de Hanoï.

Julien, le nouveau médecin de l'ambassade de France apprend à se familiariser avec la culture vietnamienne entre ses cours de langue avec Mademoiselle Fleur et ses promenades quotidiennes autour du lac de l'Epée. C'est lors de l'une d'elle qu'il fera connaissance avec une jeune marchande de souvenirs nommée Fleur d'Automne.

Confronté à une épidémie mystérieuse qui  démarre peu avant Noël, Julien, aidé de la charmante Clea, va chercher à comprendre d'où vient le virus et quel est son mode de propagation. Pour cela, il va devoir braver les autorités en visitant un village de campagne qui semble en être la source.

Pendant, ce temps, Lumière d'Automne, la jeune paysanne venue en ville pour tenter de faire vivre sa famille, a fort à faire avec la police. Julien réussira-t-il à gagner contre la maladie et, surtout, à trouver le bonheur ? Pour le savoir, il vous faudra lire le dernier roman de François Lelord...

 

Ce roman m'a été offert pour mon anniversaire, il y a 3 mois, et il figurait depuis dans ma PAL. La photo qui figure en bandeau de couverture est très jolie et invite au voyage mais le texte de la quatrième de couverture ne m'attirait pas vraiment. Peut-être avais-je senti à travers ces quelques lignes que le rythme du récit serait lent ou peut être n'avais-je tout simplement pas envie de lire une histoire d'amour. En tout cas, j'ai attendu, intercalé plusieurs autres livres, pour enfin me décider...

J'ai apprécié le style poétique et fluide de l'auteur mais j'ai effectivement trouvé que l'histoire tardait à démarrer. Trop de dilution dans la présentation des personnages et de la situation initiale. Julien, le jeune médecin de l'ambassade est un peu trop fade à mon goût et il m'aura fallu attendre la seconde moitié de l'ouvrage pour commencer à accrocher avec ce jeune homme bourré de principes qui essaye de trouver le bonheur tout en sauvant Hanoï d'une épidémie. Je me suis donc ennuyée à plusieurs reprises même si j'ai malgré tout été touchée par la description de ce pays en pleine reconstruction après une guerre et le passage du communisme (l'histoire se déroulant dans les années 90) et bien que j'ai trouvé les descriptions des paysages agréables et invitant au voyage.

 

Un livre à découvrir si on aime les histoires qui avancent à petits pas mais qui font la part belle aux sentiments.

 

Note : 3/5

 

Passage choisi : "La pensée que ces deux personnes si instruites, si protégées par leur statut d'étrangers, aussi loin d'elle que des êtres surnaturels, se soient penchés sur elle, pauvre jeune fille de la campagne, gonflait son coeur d'étonnement et de gratitude, et tandis qu'elle gardait les yeux fixés sur le plafond auréolé d'humidité, les larmes se mirent à couler le long de ses tempes."

Publié dans ROMANS

Commenter cet article

calou 27/05/2013 12:13


Salut,


le rythme lent s'adapte peut-être au rythme lent des résidents de cette contrée...?


Dans la cargaison remontée avec note Nany, les livres en provenance du sud sont marqués "calou" ; ainsi dorénavant tu connaitras leur provenance,petite mémoire...!!!


biz

Nathalie 27/05/2013 18:41



Oui, c'est ce que j'ai pensé également.


Merci de te préoccuper de ma mémoire défaillante !!! Bizz