"La nuit tombée" de Antoine Choplin

Publié le par Nathalie

Voici le deuxième des six livres que j'ai à lire dans le cadre du prix Littéraire France Télévisions-roman 2012. Après avoir fait un tour dans les tranchées pendant la première guerre mondiale, me voici transportée à la fin des années 80 dans les environs de Tchernobyl. Une sélection littéraire très éclectique comme vous pouvez le voir.


La-nuit-tombee0001.jpg

"La nuit tombée" est le 9ème ouvrage d'Antoine Choplin. Dans ce court roman de 122 pages, le lecteur suit le périple en moto de Gouri. Installé depuis deux ans dans la ville de Kiev et établit comme écrivain public, Gouri habitait Pripriat au moment où la centrale nucléaire de Tchernobyl a connu sa terrible catastrophe en 1986.

Au début du livre, il fixe solidement une remorque de fortune à sa moto et se met en route pour aller dans le no man's land qui entoure le site contaminé. Il souhaite retourner là où il a vécu avec sa femme et sa fille afin d'en rapporter un objet important à son coeur. En chemin, il s'arrêtera dans un village afin de revoir des amis qui, eux, sont restés vivre aux abords de la zone interdite. Une soirée passée en leur compagnie permettra dévoquer le désastre et ses nombreuses conséquences.

 

Avec ce roman, Antoine Choplin a su parler d'un drame de la fin du XXème siècle sans jamais le nommer clairement. Avec pudeur et en douceur, il a su nous guider sur ces terres maudites et nous faire rencontrer ceux qui ont choisi d'y rester plutôt que de perdre encore plus. On y découvre des hommes et des femmes résignés qui tentent de se créer un monde supportable malgré ce qu'ils ont subi. Un monde où la solidarité et l'amitié sont importantes.

 

J'ai été émue par ce road-movie très particulier qui m'a permis de mieux comprendre un événement qui est arrivé quand j'entrais juste dans l'adolescence et qui me paraissait si lointain à l'époque. J'ai ainsi découvert que des habitants de la zone entourant le site de la centrale avaient fait le choix de ne pas partir, que les lieux contaminés avaient été détruits et simplement enfouis sous quelques mètres de terre et que de nombreuses personnes avaient été sacrifiées pour essayer de réparer les dégâts causés, telles des rustines inutiles sur un pneu éventré.

J'ai été happée par ce récit plein d'humanité et de sentiments dans lequel le silence a une place importante. Il ne s'y passe pas grand chose en terme d'action et pourtant, je suis ressortie de cette lecture secouée et lessivée. Les échanges entre les personnages sonnent justes et les émotions touchent droit au coeur.

 

Une histoire qui résonne comme un espoir ténu dans l'horreur et que je verrais bien adaptée au théâtre.

 

Note : 4,25/5


Ajout du 05/12/12 : "La nuit tombée" a été élu roman 2012 par le jury du prix France Télévisions.

 

Passage choisi : "Comment dire. Au début, quand tu te promènes dans Pripriat, la seule chose que tu vois, c'est la ville morte. La ville fantôme. Les immeubles vides, les herbes qui poussent dans les fissures du béton. Toutes ces rues abandonnées. Au début, c'est ça qui te prend les tripes. Mais avec le temps, ce qui finit par te sauter en premier à la figure, ce serait plutôt cette sorte de jus qui suinte de partout, comme quelque chose qui palpiterait encore. Quelque chose de bien vivant et c'est ça qui te colle la trouille."

Publié dans ROMANS

Commenter cet article

calou 02/05/2013 08:49


je l'ai commencé hier et fini hier


un superbe livre, une écriture et un champ lexical parfaitement adaptés au thème


et du début à la fin j'ai lu comme "sous une chape de plomb" celle du sarcophage qui plane


constamment sur cette oeuvre : comme l'annonce de ce que sera le futur proche de tous !


à lire impérativement ! ! !

Nathalie 02/05/2013 10:43



Hé ! C'est pas pour rien qu'il a reçu le Prix du Roman France Télévision 2012. C'était un de mes favoris avec "Comme une bête" de Joy Sorman qui l'a suivi à 1 voix...



NaNy 05/12/2012 12:51


Hello !


Ouvrage qui a décroché le 1er prix du concours littéraire de FRANCE TELEVISION aujourd'hui même. Bravo d'avoir anticipé !


 

Nathalie 05/12/2012 17:28



Quand c'est excellent, on ne peut pas ne pas le voir !!!


Mes deux chouchous se sont retrouvés en compétition et Antoine Choplin l'a remporté d'une seule voix (par 10 à 9) contre Joy Sorman. j'étais donc très contente !!! Dommage, je n'ai pas pu voir
l'auteur de "Comme une bête" et lui faire part de mes appréciations !!! Par contre, dédicace et photo souvenir avec M. Choplin !!!



NaNy 26/11/2012 17:36


Bonsoir!


J'espère que les 4 autres livres seront un peu plus légers, pas dans leur nombre de pages mais dans leur thème

Nathalie 26/11/2012 18:56



Ben, non pas vraiment (les virus, la pédophilie, la vie en Afrique, le découpage de viande...).


Une sélection intéressante mais qui ne fait pas fonctionner les zygomatiques...



calou 26/11/2012 17:32


à n'en pas douter je vais aimer cette lecture ! ! !

Nathalie 26/11/2012 18:55



Celui-là, je pourrai te le prêter mais après le 5 décembre seulement !!!