"L'Oeil de la Lune" de Anonyme

Publié le par Nathalie

Emballée par le premier tome de la série, "Le livre sans nom", un roman au rythme effréné et à la patte "Tarantinesque", j'ai bien entendu passé commande pour sa suite : "L'Oeil de la Lune"... On y retrouve la petite ville de Santa Mondega et ses habitants : des voleurs, des tueurs, des vampires, des flics corrompus et, le plus célèbre et sanguinaire d'entre eux, le Bourbon Kid.


L'oeil de la lune0001

L'histoire commence dix-huit ans avant celle du "Livre sans nom" lors de la soirée d'halloween. On va ainsi apprendre les événements qui sont à l'origine de la transformation d'un adolescent ordinaire en un sanguinaire tueur en série du nom de Bourbon Kid.

Ensuite, le récit revient dans le présent et on retrouve une ville sombre où se côtoient brigands en tous genres, loups garous et clans de vampires. Une brigade spéciale est mise sur pied pour retrouver et éliminer le Kid, une momie s'est échappée du musée municipal, des vampires cherchent à retrouver l'Oeil de la Lune afin d'obtenir des pouvoirs exceptionnels et le Bourbon Kid a une vengeance à mettre en oeuvre. Tout cela risque fort de provoquer quelques remous à Santa Mondega en cette nouvelle nuit d'halloween...

 

Le style déjanté, violent et bourré d'humour noir du premier livre est toujours là dans celui-ci. Les événements se succèdent à un rythme endiablé, et même si l'ensemble a parfois l'air de partir dans tous les sens, le fil de l'histoire se tient. Le fait de découvrir le pourquoi des tueries perpétrées par le Bourbon Kid nous le rend plus sympathique et plus humain. Toutefois, j'ai ressenti moins d'engouement pour cette seconde histoire. Peut-être parce que l'effet de surprise lié à la découverte du premier livre s'est estompé ou alors parce que l'histoire tire un peu trop en longueur ? Ou alors, peut-être aurais-je dû laisser passer quelques mois entre la lecture du "Livre sans nom" et celle de "L'Oeil de la Lune" afin d'avoir plus de plaisir à retrouver les personnages ?

 

Note : 3,25/5

 

Passage choisi : "Il referma le barillet, posa le revolver à côté de la flaque de sang qui souillait le lit et attrapa la bouteille. Elle était pleine : personne ne l'avait encore ouverte. Il fixa un regard dur sur le liquide brun doré, onctueux et translucide qu'elle contenait. Est-ce que ce truc pouvait lui faire supporter ce qu'il s'apprêtait à faire ? Après tout, ce n'était rien que du bourbon. Un alcool avec un tout petit supplément d'âme."

Publié dans Anonyme

Commenter cet article

Marie 31/05/2012 12:35

Ce 2ème tome m'a fait le même effet : lecture sympa mais moins que le n° 1. Je me demande même si je vais poursuivre la série.

Nathalie 31/05/2012 20:53



Moi, je me demande surtout quand j'aurais le temps d'y revenir avec toutes les lectures qui m'attendent. ;-)


A suivre, donc...