"L'héritage de tata Lucie" de Philippe Saimbert

Publié le par Nathalie

Achat du mois de juillet effectué à son Club France Loisirs par ma Môman. Elle me l'a prêté pour que je le mette dans ma valise afin d'avoir quelque divertissement lors de mon périple aoûtien. Comme j'aime bien enchaîner des ouvrages de styles et de genres divers, j'ai dit : "Why not ?".


L'héritage de tata Lucie0001

Tante Lucie vit dans le Béarn, loin de ses neveux qui réprouvent son mode de vie débauché. Quand ils se rendent à son enterrement, alors qu'ils s'apprêtaient à partir en vacances, ils espèrent tous pouvoir toucher rapidement une part de l'héritage de cette originale et reprendre paisiblement le cours de leur vie. C'était sans compter sur cette "vieille garce de tante Lucie" qui, afin de leur jouer un dernier tour, va les lancer dans une véritable chasse au trésor en leur faisant miroiter des millions.

Les neveux, leurs femmes et leurs enfants vont devoir alors faire front et cohabiter dans la vieille maison de la défunte, afin de respecter ses dernières volontés, tout en souhaitant, bien entendu, être rapidement débarrassés de cette corvée et poursuivre leurs vacances avec, en poche, un portefeuille de nabab. Mais les choses ne sont pas aussi simples et tante Lucie s'en donne à coeur joie pour leur compliquer la tâche...

 

Petit bouquin à la couverture sympathique et à la thématique intéressante puisqu'elle semble promettre au lecteur de bons moments de détente. Pour ma part, je n'ai pas trouvé cet ouvrage inoubliable et je le conseille uniquement aux personnes qui ne veulent surtout pas se prendre la tête et qui ont juste besoin d'évasion facile en période estivale. Quelques passages sont à noter pour leur humour, comme la lecture du testament par Maître Lafarge, ou les réflexions de Jo (le narrateur) sur les divers membres de sa famille, mais rien d'exceptionnel au final...

 

Note : 1,5/5

 

Passage choisi : "Tata Lucie était une garce !... "Une vieille garce, même !" précisait mon père. Et il avait l'air de s'y connaître en "vieilles garces", car cela faisait trois bonnes heures qu'il dissertait sur le sujet tout en assassinant Tata Lucie... verbalement, bien sûr ! Remarquez, elle n'avait plus grand chose à craindre vu que l'on se rendait à son enterrement. Pourtant, deux jours plus tôt, il avait annoncé l'annonce du décès de notre tante avec la gravité qui sied à pareil événement, mais aussi, et sur le coup, presque, presque... une certaine tristesse."

Publié dans ROMANS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

calou 27/08/2012 16:55


il y a ici aussi un notaire Lafarge...mais moi pas d'héritage faramineux en vue...


vu le compte-rendu pas trop grave si pas lu cet été aquitainien !!!

Nathalie 27/08/2012 17:26



Dommage pour l'héritage !!! ;-)


Concernant le livre, tu as raison, c'est pas grave...



NaNy 13/08/2012 23:17


Bonsoir,


Rien de transcendant en effet, mais petit bouquin sympa à lire. Tata Lucie ne m'est pas apparue complètement antipathique je lui ai parfois trouvé un petit côté sympa.

Nathalie 14/08/2012 22:54



Je l'ai trouvé sympa tata Lucie, au contraire. Les neveux n'ont eu que ce qu'ils méritaient !!! Mais le style et l'histoire sont légers... Pas de la littérature, juste de la lecture. :-)