"L'âme du mal" de Maxime Chattam

Publié le par Nathalie

"L'âme du mal" (490 pages), prix du Polar 2002, est le premier tome de "La Trilogie du mal" de l'écrivain français Maxime Chattam. L'intégralité de la série est un pavé de poche (pour une très, très grande poche !!!) de 1 438 pages...

Quand "La Trilogie du mal" m'a été prêtée, fin octobre, par ma copine Mél, je me suis dit que je le lirais durant les congés de Toussaint. Mais, à chaque fois que ma main saisissait un livre placé sur ma PAL*, je m'arrangeais pour prendre un livre de moindre épaisseur, repoussant de jours en jours, puis de semaines en semaines, cette impressionnante lecture (et ce, à plus d'un titre, je n'allais pas tarder à le découvrir !!!).

Finalement, une fois les fêtes de fin d'année achevées, je me suis dit que je pouvais quand même m'attaquer à ce triptyque, mais en le saucissonnant. J'allais lire chaque tome comme s'il était unique sans me mettre la pression d'engloutir les trois histoires d'un seul coup. Comme par enchantement, le livre m'a paru rapetisser soudainement et, la lecture de sa première partie m'a semblé, tout d'un coup, plus digeste.

En fait, j'ai eu tort de m'en faire une montagne, car une fois commencé , il m'a fallu à peine trois jours pour le dévorer tellement ce thriller est machiavélique et prenant à souhait. Maintenant, avant de poursuivre avec "In Tenebris" et "Maléfices", je vais intercaler quelque chose de plus léger car, au sortir d'un tel roman, je suis... comment dire... un chouia... tendue !!! ;-)

Joshua Brolin, profileur exerçant au sein de la police de Portland, est confronté à un tueur particulièrement machiavélique. Il découvre, sur les scènes de crime, des corps de femmes mutilés et dont le front est rongé à l'acide. Que cachent ces mutilations ? Quelle est la raison de cette folie meurtrière ? Et surtout, pourquoi ces crimes ressemblent-ils étrangement à ceux du Bourreau de Portland qui sévissait un an plus tôt ? Brolin, aidé de son équipe, puis d'une étudiante en psychologie croisée lors d'un épisode violent de son passé, va chercher à comprendre les motivations de ce tueur torturé mais néanmoins d'une rare intelligence. Quand ce dernier va prendre contact avec lui par le biais de mystérieuses citations littéraires, un terrible jeu du chat et de la souris va s'engager entre le profileur et le profilé. Un jeu sournois et rempli de cruauté qui ne laissera personne indemne...

Dès les premières pages, j'ai été scotchée par le récit noir, rythmé, implacable que nous déroule Maxime Chattam. Il nous entraîne dans les méandres d'un cerveau malade qui joue avec les âmes et les vies. Il ajoute, à l'aspect psychologique de l'histoire, une pincée d'ésotérisme qui piment juste ce qu'il faut l'intrigue. Les éléments de l'enquête arrivent, petit à petit, afin qu'un puzzle machiavélique se dévoile sous les yeux du lecteur et les fausses pistes et culs-de-sacs trompeurs apparaissent ça et là afin de bien nous faire comprendre qui est le maître. Âmes sensibles s'abstenir car les descriptions des scènes de crimes et des autopsies sont particulièrement réalistes.

Si vous avez aimé Stephen King à sa grande époque, si vous appréciez des séries comme "Esprits criminels" et que vous avez envie d'avoir peur..., je vous conseille vivement cet excellent thriller.

Note : 4,5/5

Passage choisi : "Tout simplement, accepter l'idée d'un monde gigantesque, des milliards d'êtres humains respirant au même instant, un univers vaste, avec l'homme au milieu de tout ça. L'homme isolé dans la galaxie, comme une "anomalie" de la nature, un battement de paupière dans le cosmos, futile, avec pourtant le besoin de se sentir empli d'une raison d'être, quitte à se savoir l'esclave d'une puissance partiale. Un grain de sable, une micro-durée et flop ! plus personne. toute une race disparaîtrait sans laisser grand chose derrière elle."

* PAL : Pile A Lire

"L'âme du mal" de Maxime Chattam

Publié dans Maxime Chattam

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

calou 14/03/2013 18:22


j'ai été raisonnable et je suis allé à l'entrainement ce midi...mais ce soir je reprends l'âme du mal...c'est trop top ! ! ! un SUPER KDO

Nathalie 15/03/2013 10:53



C'est bien !!! Un esprit (lecteur) sain dans un corps sain !!! Et puis comme ça le plaisir durera un peu plus longtemps... ;-)



calou 13/03/2013 10:46


j'en ai commencé la lecture hier soir...dangereux pour le sommeil...impossible de le quitter ! ! ! à tel point que je l'ai pris avec moi pour le lire pendant la pause déjeuner...j'irai au sport
demain midi...peut-être!!!


biz

Nathalie 14/03/2013 10:09



Plus de cadeau de ma part si tu sèches le sport, non mais !!! T'as intérêt à aller suer ce midi !!!


Thriller prenant et lecture addictive c'est sûr... ;-)



~Mél~ 22/01/2013 19:14


Comme je suis reconnaissante à celui qui m'a fait découvrir Maxime Chattam ! Comme quoi de lire et d'être vu en train de lire (et d'échanger) permet d'avoir de bons conseils ;)


Adepte des thrillers, quel plaisir de lire ce premier tome ! Quels rebondissements... à en frémir ! Joshua Briolin est un personnage attachant, et j'étais contente d'avoir sous la main les 3
tomes, afin de les les lire aux plus vite !

Nathalie 23/01/2013 09:03



Et moi, je suis reconnaissante à celle qui me l'a prêté à son tour ;-)



Evelyne de Rycker-Carette 11/01/2013 11:20


J'ai vraiment envie de le lire et de me faire peur.


J'aime beaucoup cet auteur et je ne suis jamais déçue.

Nathalie 11/01/2013 20:15



Je vais bientôt lire "In tenebris", le 2ème tome de la trilogie. Article à suivre prochainement...


Bonne lecture avec Maxime Chattam !!!



calou 11/01/2013 09:28


Waoufffff !! ! !j'adore Stephen King, je sur-adore "esprits criminels" et j'aime beaucoup le contenu du passage que tu as sélectionné...mais à livre prêté pas de lecture envisagée...!!!


biz

Nathalie 11/01/2013 20:13



Qui sait, tu croiseras peut-être un jour la route de ce livre ??? ;-)