"In tenebris" de Maxime Chattam

Publié le par Nathalie

Après "L'âme du mal", voici le second récit appartenant à la "Trilogie du mal" de l'écrivain français Maxime Chattam.

Nous retrouvons Joshua Brolin, le héros du premier tome, quelques mois après les événements qui l'avaient obligé à regarder le mal dans les yeux lors de son terrible face à face avec Milton Beaumont.

Devenu détective privé spécialisé dans la recherche de personnes disparues, Josh va croiser la route d'Annabel O'Donnel, enquêtrice dans la police de New-York.

Engagé par la famille Faucet pour retrouver leur fille Rachel, Josh Brolin débarque dans la grosse pomme au moment même où une affaire inquiétante tracasse les forces de l'ordre. En plein hiver froid et neigeux, une femme nue courant dans la rue a été retrouvée terrorisée avec un scalp humain dans la main. Chargée de l'enquête, Annabel va découvrir l'existence d'un groupe spécialisé dans des enlèvements particulièrement sadiques. Son enquête croisant celle de Brolin, les deux personnages tourmentés vont s'allier pour traquer les coupables. Une amitié complice naîtra alors, ce qui leur permettra d'affronter les horreurs qui vont inévitablement croiser leur chemin et qui se présentent à eux comme un immense et macabre jeu de piste.

Après une première histoire noire, nerveuse et très rythmée, j'ai trouvé ce deuxième chapitre tout aussi plaisant au niveau de l'intrigue mais néanmoins moins enlevé quant à l'enchaînement des actions. J'ai été moins tenue en haleine par cette enquête même si le personnage de Joshua Brolin est toujours aussi intéressant, bien construit et sa relation, amicale autant que professionnelle, avec Annabel agréable à suivre.

Bien sûr, ce sentiment est surtout lié à l'enchaînement des lectures. Je pense, en effet, que si j'avais laissé passer plus de temps entre les deux tomes, j'aurais sans doute un peu oublié le premier et d'autant plus savouré mes retrouvailles avec ce héros tenace et très perspicace qui s'investit intensément dans ses enquêtes. Je vais donc attendre un peu plus longtemps avant de m'attaquer à "Maléfices", le dernier volet de la trilogie.

Note : 4/5

Passage choisi : "La femme était étendue sur le dos, entièrement nue. La mort et la nuit glaciale ne lui avaient pas ôté sa teinte rosée, au contraire, des nuages d'un rouge pâle flottaient sur sa peau. Mais le plus étonnant était sa position : jambes en l'air, recroquevillées vers le torse, elles étaient pliées sans toucher le sol, et ses deux bras dressés vers la lune couchante, raides et tendus. Il aurait suffi qu'on la tourne sur le ventre pour qu'elle se tienne à quatre pattes ou presque, comme un être vivant figé. C'était là l'effet combiné de la rigidité cadavérique et de sa position au moment du décès. La nature prise le grotesque, ce que les films et la littérature aiment à oublier, représentant la mort bien souvent avec délicatesse, harmonie et dignité. Trois antagonistes farouches de la mort violente."

"In tenebris" de Maxime Chattam

Publié dans Maxime Chattam

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

calou 24/01/2013 09:20


l'extrait est parlant et le commentaire donne envie de lire

Nathalie 24/01/2013 17:09



J'atttends un peu avant de me lancer dans le tome 3 qui, paraît-il, est très bien.



~Mél~ 22/01/2013 19:18


Il est vrai que celui-ci est moins rythmé, comme tu le dis.


Je suis du même avis. Mais je n'ai pas pu résister à enchaîner le 3e de la série.


En plus, je ne dévore pas aussi vite les livres, je prends mon temps ;) afin de savourer chaque page ... Si tu vois de quoi je veux dire ! Hi hi hi!

Nathalie 23/01/2013 09:03



Savoure, savoure... hi hi !!!



Marie 21/01/2013 12:26


Même impression alors que j'ai lu les deux premiers tomes à un an d'intervalle. Je crois vraiment qu'il y a une petite baisse de régime dans celui-là. Heureusement, le 3ème... mais CHUT !!!!

Nathalie 21/01/2013 16:53



Bon, ben, vivement le troisième alors !!! Je vais tout de même attendre encore un peu...