"Dévoile-moi" de Sylvia Day

Publié le par Nathalie

Après le phénomène "Fifty shades", voilà une autre trilogie qui surfe sur la vague du "mommy porn", celle de Sylvia Day et de son personnage principal, le ténébreux Gidéon Crossfire.


Dévoile-moi

Sylvia Day est une auteure américano-japonaise qui, après avoir exercé divers métiers, se consacre aujourd'hui pleinement à l'écriture de romans. Elle a été récompensée par de nombreux prix  tels que  le Romantic Times du meilleur livre (2008), par le prix EPPIE, le National Readear's Choice (2009), le Reader's Crown (2010) et a été finaliste plusieurs fois pour le prestigieux RITA Award.

 

Eva Tramell, jeune et jolie jeune femme vient de s'installer à New-York avec son meilleur ami et colocataire, Cary, afin de démarrer dans son nouveau travail, assistante dans une agence du publicité. Lorsqu'elle arrive dans l'immeuble qui héberge les bureaux de Mark Garrity, son patron, elle tombe nez à nez avec le séduisant et charismatique M. Crossfire. Un échange de regards, un frôlement de mains et les voilà inexorablement attirés l'un par l'autre. Une relation passionnelle et sexuelle va alors démarrer entre eux. Chacun ayant un lourd et trouble passé, la question est de savoir si ils arriveront à construire une relation stable et équilibrée...

 

Je dois dire que j'avais été un peu amusée par ma lecture de la trilogie "Cinquante nuances de Grey", surtout en y voyant du second degré, donc quand ma cop's Mél m'a proposé "Dévoile-moi" à la lecture, j'ai un peu hésité. Finalement, je suis contente de m'y être plongée.

Tout d'abord, le style est plus mûr, plus abouti. Finies les répétitions excessives et les termes mièvres. Terminés les dialogues pas très consistants.

Ensuite, on quitte l'érotisme pour entrer, au moins d'un pas, dans le porno car les scènes entre Gidéon et Eva sont décrites dans des termes nettement plus précis et imagés que celles entre Anastasia et Christian. Cette fois-ci, par contre, pas de fessées, de menottes et de chambre rouge. On est dans une relation charnelle torride, certes, mais sans SM.

Pour terminer, je dirai que les personnages sont plus consistants que dans la trilogie de E.L. James et qu'on est loin de l'image "Harlequin" de l'oie blanche et fragile qui succombe au bel et riche homme de pouvoir.

On ne peut nier certaines similitudes, mais n'est-ce pas le cas dans de nombreux romans sur un même thème ?

Je conclurai en écrivant que "Dévoile-moi" n'est pas l'oeuvre majeure de l'année mais que c'est un roman agréable qui offre une bulle de sensualité et de fantasme. De plus, c'est un roman qui peut être lu en couple, ce qui est un plus... ;-)

 

Note : 3/5

 

Passage choisi : "J'étais partagée entre mon inquiétude à son sujet et mes certitudes chèrement acquises en thérapie. Des certitudes qui m'assuraient que sa stratégie de survie n'était pas de celles que je supporterais. Je savais que le chemin de la guérison était pavé de douloureuses vérités. Pas de mensonges et de déni."

Publié dans EROTISME

Commenter cet article

calou 14/06/2013 12:27


aller ma mummy porn sans rancune


biz

Nathalie 14/06/2013 18:50



Cool !!! ;-)



calou 13/06/2013 18:00


c est quoi la cible ? y a pas de cible qui compte ! c est quoi cette ségrégation ????


ça me surprend ?!?!


 

Nathalie 13/06/2013 18:38



C'est classé en "mummy porn", c'est pas moi qui le dit...


Mais peut-être qu'il se cache en toi une "mummy" que je ne connais pas !!!


Pas de ségrégation... loin de moi l'idée... Je pense juste que ça ne sera pas forcément ta came... mais peut-être que je me trompe ...



calou 13/06/2013 09:22


Ah bon ! Alors à lire...!

Nathalie 13/06/2013 17:30



Tu n'es pas la cible de l'éditeur, sorry !!! Et puis, c'est un emprunt de toutes manières... ;-)



calou 12/06/2013 10:14


de l'érotique soft ?


biz

Nathalie 12/06/2013 19:51



De l'érotique interdit - 16 ans. En tout cas, rien de gnangnan... Emmanuelle peut aller se rhabiller ;-)