"Deux soeurs" de Archibald Joseph Cronin

Publié le par Nathalie

Livre prêté par "Princesse Zanne". Elle l'a lu, relu et semble-t-il l'a beaucoup apprécié. Je lui ai donc emprunté et l'ai lu à mon tour...

 

A. J. Cronin est un célèbre auteur de romans écossais. Avant de devenir écrivain, il a été médecin pour les pauvres, puis praticien avec une belle clientèle, et cela explique sans doute la thématique de cet ouvrage qui raconte le quotidien de l'infirmière Anne Lee dans les années 40.

 

A l'origine, ce livre, publié en France en 1947, s'intitulait "Soeurs", puis il a été réécrit et réédité en 1961 pour devenir "Deux soeurs". Une adaptation pour le cinéma en a été faite par Georges Stevens.

 

Anne Lee est une infirmière dévouée corps et âme à son métier. Elle a pour elle-même et sa jeune soeur, Lucy, des projets qui leur permettraient de travailler ensemble et de se consacrer entièrement à leurs malades. Mais, la vie va en décider autrement...

Lucy, sur le point de passer son diplôme d'infirmière, commet une grave erreur, et pour ne pas voir sa soeur dans une mauvaise situation, Anne endosse toute la responsabilité de cette faute. Cela va considérablement modifier les projets de vie qu'elle avait pour elles deux, car pendant que sa soeur termine ses études à l'hôpital de Shereham, Anne se voit contrainte de chercher un nouveau travail à Manchester. A l'hôpital d'Hepperton, elle va se rendre compte que les conditions de travail des infirmières sont vraiment très dures, mais c'est dans cet établissement qu'elle se fait des amies et qu'elle va faire la connaissance du docteur Prescott, brillant chirurgien. Nouveau rebondisdeux-soeurs0001.jpgsement lors de cet emploi qui l'oblige à changer à nouveau de lieu de travail. Une fois à Londres, elle retrouve Lucy qui s'est mariée et a choisi une autre voie que la sienne.   

 

Les rebondissements de ce roman vont conduire Anne à s'investir de plus en plus dans sa profession, mais également à mettre en oeuvre des projets qui lui tiennent à coeur et qui participeraient à l'amélioration du statut des infirmières. Courageuse, combative, intelligente et dévouée, Anne va traverser les épreuves sans jamais se décourager et chercher coûte que coûte à voir ses projets professionnels aboutir, quitte à en oublier un peu sa vie personnelle...

 

A travers cette histoire, A.J. Cronin nous dépeint la vie quotidienne des infirmières au milieu du XXème siècle et la volonté de l'une d'elle d'améliorer leur sort. On est confronté aussi à la vision que les deux soeurs ont de ce métier et à la manière dont elles l'envisagent. Et, pour finir, on suit, également, une intrigue sentimentale qui apparaît en filigrane de ce roman social.

 

C'est un livre agréable à lire. On y découvre un métier, beau, mais difficile, qui nécessite un investissement incroyable de la part de celles qui l'exercent. Les relations entre Anne et son brillant docteur pimentent un peu cette oeuvre qui a un charme désuet.

 

Note : 2,5/5

 

Passage choisi : "Un épais silence tomba sur la petit chambre... un silence lourd, pénible. Anne, torturée de chagrin, regardait par la fenêtre tandis que Lucy se mordait les lèvres, l'air buté, méchant même. Puis soudain les deux soeurs se regardèrent. Et Lucy, poussant un cri vibrant de remords, se jeta dans les bras d'Anne."

Publié dans ROMANS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article