"Darkhouse" de Alex Barclay

Publié le par Nathalie

"Darkhouse" est le premier roman de l'irlandaise Alex Barclay. Paru en  2005, au Royaume Uni, et en 2006, en France, chez Michel Lafon, il s'agit d'un thriller mettant en scène Joe Lucchesi, un inspecteur de la police de New-York que l'on retrouvera dans une seconde intrigue intitulée "Last Call".


Darkhouse0001

Après une enquête qui se termine par la mort d'une mère et sa fille, Joe Lucchesi, inspecteur à la NYPD décide de décrocher et de s'accorder un peu de vacances. Embarquant sa femme, Anna, décoratrice, et son fils adolescent, Shaun, il va s'installer dans un petit village côtier du sud-est de l'Irlande. Entre les séjours au pub et le bricolage que Joe fait pour aider sa femme à aménager un vieux phare, la vie se déroule calmement ; seules de lancinantes douleurs à la mâchoire lui rappellent le passé. Quand la petite amie de son fils disparaît brusquement et que les soupçons se portent sur sa famille, quand Joe se rend compte que sa femme lui ment et que son fils lui cache des choses, il va s'embarquer officieusement dans une enquête qui le ramènera inexorablement vers une figure surgie de son passé.

 

Soyons franche et claire, j'ai lu les 369 pages histoire de connaître le mot de la fin, mais franchement ça n'a pas été un plaisir. Je ne comprends d'ailleurs pas les commentaires dithyrambiques de la 4ème de couv' (Merci Michel Lafon !!!) qui annoncent "un rythme sans temps mort, ni relâche [...], un premier livre qui laisse pantois".


Pantoise, je ne l'ai pas été, loin de là !!! Par contre, je ne cache pas l'ennui qui m'a saisie à la lecture de ce pseudo thriller. Le rythme est long à se mettre en place à cause de l'alternance de paragraphes qui passent du coq à l'âne sans liant au niveau des unités de temps ou de lieu. Il faut donc de la bonne volonté pour suivre les divers personnages et recoller les morceaux entre eux.

D'autre part, l'intrigue est très rapidement convenue et donc le peu de tension qui s'est mise en place au départ retombe comme un soufflé au fromage trop cuit.

Pour finir, les personnages sont très superficiellement développés et manquent donc de consistance. Celui de Joe n'a que peu d'intérêt à mon goût par rapport aux très nombreux policiers qui peuplent les romans et qui nous donnent envie de les suivre dans d'autres enquêtes.

Reste une jolie description d'un phare et de sa réfection dans un beau pays telle que l'Irlande et un personnage féminin sympathique et au caractère bien trempé dans le rôle d'Anna, l'épouse so frenchy.

 

Une déception, vous l'aurez donc compris...

 

Note : 1,75/5

 

Passage choisi : "Pour Joe, Mountcannon n'avait rien d'un clapier. C'était un charmant village de pêcheurs où il avait élu domicile depuis six mois, grâce à sa femme Anna. inquiète pour leur couple, pour leur fils Shaun et pour la santé mentale de la famille, elle les avait emmenés en Irlande dans l'espoir de sauver ce qui leur était cher. Anna aurait préféré qu'il démissionne après sa dernière affaire, mais Joe ne l'avait pas fait. Ils étaient convenus qu'ils prendrait le large pendant un an - une mise en disponibilité qui lui donnerait un répit bienvenu avant de décider du cours qu'il comptait donner à son existence."

Publié dans THRILLERS-POLICIERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

~Mél~ 15/02/2013 17:58


Quand je l'ai lu, j'étais encore bien jeune et innocente. A l'époque, j'étais adepte de Mary Higgins Clark, et non comme aujourd'hui des bons thrillers à me glacer le sang. Si tu vois de quoi je
parle ;-)


 

Nathalie 16/02/2013 12:19



Je vois, je vois !!! ;-) On mûrit et nos goûts changent (heureusement, d'ailleurs) !!! Vive les bons thrillers angoissants à souhait !!!



Marie 15/02/2013 12:49


Livre acheté il y a quelques années à cause des critiques que j'avais entendues. J'ai été déçue. Rien d'un thriller pour moi. A peine un bon policier.

Nathalie 15/02/2013 17:57



Oui, ça arrive parfois. Heureusement, pas trop souvent !!! ;-)



calou 15/02/2013 09:21


ma biche la 4e de couv est un espace publicitaire pour ...vendre


je n'en connais pas qui annonce une critique négative du bouquin auquel elle appartient


pas de transfert donc pour celui-là   


 

Nathalie 15/02/2013 17:56



Tu crois que tu m'apprends qq chose là ??? Mais comme ça faisait longtemps que je n'étais pas tombée sur un livre avec
un tel décalage entre les propos de l'éditeur et la réalité de ma lecture... j'ai été surprise, cruellement !!! On ne m'y reprendra plus......................... jusqu'à la prochaine fois !!!