"Clifton - Ce cher Wilkinson" de Turk & de Groot

Publié le par Nathalie

Bande dessinée découverte dans le cadre de mon travail. Comme je les collectionne (les BD, pas les boulots !!!), j'y ai jeté un coup d'oeil plus qu'intéressée.

 

Le personnage de Sir Harold Wilberforce Clifton, ex-agent secret du MI-5 et colonel de l'armée de Sa très gracieuse Majesté, a été créé par Raymond Macherot à la fin des années 50 pour le "Journal de Tintin", avant d'être édité dans ses enquêtes policières sous forme d'album dès 1961. A partir de la fin des années 60, Turk (dessinateur) et Bob de Groot (scénariste) vont prendre la suite pour raconter les aventures de ce détective amateur au flegme très britannique et ce, jusque dans les années 80, avant de passer le flambeau à d'autres auteurs et dessinateurs de BD.


Clifton0001.jpg

Dans cet épisode, Clifton et sa fidèle gouvernante, Miss Partridge, vont être confrontés à des phénomènes bizarres et effrayants : des objets se déplacent seuls dans la maison où ils demeurent. Très cartésien, Clifton ne veut pas croire à un phénomène surnaturel et essaye de rationaliser ce qui leur arrive, quant à Miss Partridge, elle croit la maison hantée. Au même moment, Clifton apprend que Scotland-Yard enquête sur un mystérieux cambriolage inexplicable puisqu'il n'y a aucune trace du passage du voleur, comme si les objets dérobés étaient sortis tout seuls en lévitant...

 

Bien entendu, je ne dévoilerai pas la suite de l'histoire, sinon cela gâcherait votre plaisir de découvrir par vous même le lien entre les deux affaires. Je peux juste vous dire que j'ai trouvé ce personnage "so british" très sympa. Il y a beaucoup d'humour dans cette BD et les relations entre Clifton et Miss Partridge, qui lui fait de l'ombre grâce à une notoriété récente, sont très plaisantes à suivre.

Clifton est un mélange entre Sherlock Holmes et Columbo. Le premier à cause de la pipe, du ton anglais et de sa grande confiance en lui, le second pour son goût pour les vieilles voitures et les enquêtes minutieuses.

 

Note : 3,5/5

 

Passage choisi : "Alors, comme je nageais lamentablement dans cette affaire, j'ai été voir le superintendant. Il m'a dit textuellement ceci : "Mon cher John, allez donc voir notre ami Clifton, car il y a plus dans une tête que dans rien!"... J'avoue n'avoir pas compris grand chose à ses propos!"

Publié dans BD

Commenter cet article

valentin 03/04/2012 19:24

je le lit en cour et je le trouve bien

Nathalie 03/04/2012 19:45



Oui, c'est une BD très sympa et pleine d'humour. ;-)



Marie 16/02/2012 12:25

Humour so british !!!
A lire en buvant une "cup of tea" ;-)

Nathalie 16/02/2012 18:46



Yes, of course !!!