"Chagrin décole" de Daniel Pennac

Publié le par Nathalie

C'est l'image de la couverture qui m'a interpellée et attirée vers ce livre. Elle représente une maquette de classe des années 60 : on y voit des écoliers sur des pupitres en train de travailler et, dans un coin, un cancre avec un bonnet d'âne. Au même moment, un maître, en blouse grise, écrit au tableau à la craie blanche. Une vraie image d'Epinal !!!

 

Au dos, un extrait d'un bulletin trimestriel appartenant à Daniel Pennac, avec d'intéressants commentaires de professeurs, a achevé de m'enchanter. Je me suis dit : "Tiens, un livre marrant sur l'école, les cancres et leurs professeurs ! J'achète..."

 

Il s'agit de l'histoire du cancre qu'était Pennac, des professeurs qui ont croisé son chemin et qui ont su, pour certains, lui transmettre le goût du savoir et de la lecture. Il s'agit aussi du professeur qu'est devenu Pennac et de sa manière de transmettre, à son tour, des étincelles qui éclairent certains élèves tout aussi peu concernés que lui Chagrin-d-ecole.jpgpar l'école traditionnelle, celle qui note et qui sanctionne plus qu'elle ne pousse à se découvrir et à s'épanouir.

 

J'ai trouvé le récit sympa, ponctué d'anecdotes savoureuses. J'ai cru reconnaître dans certains personnages, profs ou élèves, des camarades de classe ou des enseignants ayant croisé ma vie. Lors de ma lecture, j'avais l'impression d'entendre en arrière-plan un brouhaha de cour de récréation et de sentir l'odeur d'amande de la colle blanche de mon enfance. Une vraie madeleine de Proust pour écoliers ou enseignants nostalgiques !!!

 

Note : 3,5/5

 

Passage choisi : "J'ai toujours conçu la dictée comme un rendez-vous complet avec la langue. La langue est telle qu'elle sonne, telle qu'elle raconte, telle qu'el le raisonne, la langue telle qu'elle s'écrit et se construit, le sens tel qu'il se précise par l'exercice méticuleux de la correction. car il n'y a pas d'autre but à la correction d'une dictée que l'accès au sens exact du texte, à l'esprit de la grammaire, à l'ampleur des mots."

Publié dans Daniel Pennac

Commenter cet article

Evelyne de Rycker-Carette 17/03/2013 10:51


Je suis dans le même cas ! les journées ou les nuits ne sont pas assez longues.Je suis passée au "Furet du Nord" ( grande librairie dans ma région) et suis
sortie avec , entre autres, " J'ai tué Schéhérazade" et "Superman est arabe" de Joumana Haddad...une femme engagée à suivre.

Nathalie 17/03/2013 17:17



Je ne connais pas encore... Bonne lecture alors !!!



Evelyne de Rycker-Carette 17/03/2013 10:33


Il faut lire aussi "Le journal d'un corps". Réalisme et humour garantis !

Nathalie 17/03/2013 10:45



Oui, j'en ai entendu parler... J'attends qu'on me le prête ou qu'il sorte en poche, et surtout, que ma pile de lectures en attente diminue un peu car elle menace de s'écrouler à tout moment
!!! 


Bon dimanche



Evelyne de Rycker-Carette 11/01/2013 15:29


Le livre que j'offre à tous les nouveaux parents est "Comme un roman" qui désacralise la lecture et la remet à sa vraie place.


Durant toute ma carrière d'enseignante et de formatrice à l'école normale puis l'IUFM , j'ai défendu la lecture "plaisir" qui permet une ouverture sur les mondes merveilleux et étranges des
écrivains et écrivaines de tous les horizons. Le plus de cette découverte, c'est quand on peut, comme sur ce blog, ou par d'autres moyens, partager les coups de coeur. L'art  a pour fonction
d'émouvoir ( se mouvoir) et la lecture comme l'écriture sont les 2 mamelles  de la littérature.

Nathalie 11/01/2013 20:26



Je n'ai pas encore lu "Comme un roman". Je le note...


Comme vous, je suis pour la lecture plaisir, celle qui fait voyager dans l'espace, dans le temps, dans les cultures... et qui touche, qui émerveille, fait réfléchir... C'est parfois difficile de
lutter face aux images (consoles, télé, ordi...), mais avec un peu de bonne volonté et de patience, on peut aisément convaincre un public (jeune ou moins jeune) des nombreux bienfaits de la
lecture.



calou 24/10/2011 15:39


je vois que ma Nany n'est pas emballé...pourtant elle fût une écolière et une collègienne et encore par la suite une lycéenne aux multiples talents...alors ce Pennac pas bon pour lui qu'il ne
satisfasse pas les goûts littéraires de ma Nany...un zéro pointé pour cet auteur...!!! lol


Nathalie 24/10/2011 19:57



Ben, en même temps, Pennac, comme les autres, ne peut pas plaire à tout le monde... et heureusement !!! C'est ça qui fait la richesse de notre monde...



Nany 21/10/2011 15:55


La dictée n'a jamais été pour moi un pensum mais la lecture de ce livre oui. C'est le 1er Pennac que j'essaie de lire, expérience non concluante pour moi.


Nathalie 22/10/2011 10:03



Il faut essayer la série des "Mallaussène", ça n'a rien a voir et c'est vraiment sympa...