"Cet été-là" de Véronique Olmi

Publié le par Nathalie

"Denis et Delphine, Nicolas et Marie, Lola et Samuel. Trois couples qui depuis des années se réunissent le 14 juillet pour profiter de l’insouciance des repas entre amis et de l’agréable torpeur des journées d’été normandes. Mais cet été-là, leur rencontre avec Dimitri, un adolescent mystérieux, va rompre cette belle harmonie en faisant planer la menace de la disparition prochaine du grand pin."

Voici le pitch de ce roman de 251 pages de Véronique Olmi paru en 2011 chez Grasset et qui a obtenu le Prix 2011 de la Maison de la Presse.

 

A la lecture de cet ouvrage, je n'ai pu m'empêcher de faire un parallèle avec le film de Guillaume Canet "Les petits mouchoirs". En effet, les retrouvailles entre amis lors d'un week-end de vacances sont propices aux révélations, aux émotions. On gratte un peu le vernis et on se rend compte que les apparences sont parfois trompeuses, que les carapaces sont parfois bien fragiles et que certains masques sont sur le point de tomber.


cet été-là

"Cet été-là" aborde plutôt tout cela sous un aspect assez sombre, bien que poétique. Je m'attendais quand même à quelques moments d'humour comme peuvent en provoquer des moments entre amis de longue date, mais on reste dans la nostalgie, l'amertume, le regret, le remord...

 

Une belle histoire, intime, parfois pesante, qui n'offre pas de fin très concrète au lecteur. Une fois le pont du 14 juillet achevé, il va falloir imaginer le devenir de ces personnages malgré tout attachants.

 

Note : 3/5

 

Passage choisi : "La plage était un territoire sur lequel chacun avait ses habitudes, sa place et ses horaires. Ainsi on pouvait s'y retrouver chaque jour, continuer des conversations entamées la veille, se passer des magazines, se donner des rendez-vous, l'apéritif de 19 heures, une partie de beach-volley, ou bien échanger simplement un signe de la main et s'ignorer pendant des heures. C'étaient des convenances légères, et immuables."

Publié dans ROMANS

Commenter cet article

françoise de Sète 22/10/2013 17:38


oui, je l'ai bien aimé aussi et l'histoire est surprenante.

Nathalie 22/10/2013 19:09



A lire donc, si le Sud me le conseille... ;-)



calou 22/10/2013 17:28


une lecture agréable, des personnages attachants il est vrai, mais je suis resté grandement sur ma faim...car si ils sont agréables les personnages m'ont paru légers au niveau de leur
psychologie 


je viens de finir "l'île des oubliés" sur une léproserie crêtoise quelques années avant la découverte du traitement apportant la guérison, j'ai aimé, tout est ensoleillé, beau et triste.


Bise   

Nathalie 22/10/2013 19:08



J'attends donc une montée parisienne pour découvrir ça... Bizz



Françoise de Sète 22/10/2013 11:31


J'ai pensé aussi aux Petits Mouchoirs en lisant ce livre et il m'a autant agacée que le film ! Je l'ai trouvé un peu creux. Amitiés. Françoise

Nathalie 22/10/2013 19:05



J'ai préféré le film à "Cet été-là". Effectivement, j'ai trouvé qu'il manquait un peu de consistance comme si le sujet n'avait été qu'effleuré...


Amicalement.