"Balancé dans les cordes" de Jérémie Guez

Publié le par Nathalie

Balancé dans les cordes"Balancé dans les cordes" de Jérémie Guez est le livre lauréat du Prix Polar SNCF 2013, catégorie roman. J'ai eu le plaisir de me le voir offrir lors de la cérémonie, mardi 28 mai dernier, au théâtre de la Gaîté Lyrique (voir ici).

Il s'agit du deuxième roman de ce jeune écrivain de 25 ans après "Paris la nuit".

Jérémie Guez a grandi à Nantes avant de rejoindre Paris pour suivre ses études et terminer son roman qu'il avait commencé à écrire vers l'âge de 16 ans. Il vient de remettre à son éditeur le troisième volume de sa trilogie parisienne qui devrait sortir à la rentrée 2013. Fasciné par le Nord de Paris – Pigalle, Barbès, Belleville – et par la banlieue, par le cinéma et la littérature noire américaine, Jérémie Guez mêle habillement écriture documentaire et fictionnelle.

 

Tony, jeune boxeur qui s'apprête à vivre son premier combat chez les pros, vit dans une cité d'Aubervilliers avec sa mère. Dans la journée, il travaille dans le garage de son oncle qu'il n'apprécie pas vraiment, et le soir, il s'entraîne sur le ring. Le jour où sa mère, qui ne s'est jamais vraiment soucié de lui, se fait agresser par un dealer du quartier, Tony va chercher de l'aide auprès de Miguel, un caïd du 93. Redevable d'une dette d'honneur, Tony va finalement voir sa vie remise en cause par ses décisions.

 

Je dois dire qu'à la lecture du livre, j'ai d'abord été surprise par le qualificatif de "polar". Roman noir, oui !!! Polar, je ne sais pas. Pas d'enquêteur, policier ou détective privé, sur les traces d'un criminel mais un univers moderne de cité, de dealers, de mafia des banlieues et de règlements de comptes. Peut-être le policier des familles a-t-il évolué sans que je m'en sois rendue compte ? En tout cas, à part cette "surprise", je me suis régalée à lire un ouvrage nerveux et bien écrit.


Balance-dans-les-cordes--dedicace0001.jpg

Jérémie Guez maîtrise vraiment bien son sujet et ses phrases courtes frappent comme un uppercut. On se croirait au coeur de la cité tout autant que dans la salle d'entraînement. Les descriptions sont suffisantes pour que le lecteur puisse faire travailler son imagination mais pas trop pesantes  pour ne pas parasiter le récit.

Le personnage de Tony est émouvant et attachant. La boxe est sa planche de salut, mais va-t-il savoir amorcer ce virage afin de réussir à s'extraire de ce monde de la banlieue nord et des cités.

 

On sent que Jérémie Guez a été bercé par le cinéma noir américain et par des auteurs comme Chandler, Goodis, Ellroy... Son roman est une alliance d'ancien et de moderne autant dans l'histoire que dans le style ce qui le rend très agréable à lire.

 

Un jeune écrivain prometteur qu'il faut suivre...

 

Note : 4/5

 

Passage choisi : "Mon oncle est occupé, il ne peut pas venir me chercher. Je rentre à pied, une demi-heure de marche après un entraînement épuisant. Je me souviens du trajet, changeant mon sac d'épaule pour ne pas trop souffrir. Je suis jeune mais je gamberge. c'est là que je comprends pour la première fois que j'ai une prédisposition pour ce sport, sans doute plus mentale que physique. Je sais que mon talent est mineur, la preuve, je suis le seul à en avoir conscience. Mais je sais que si je veux faire quelque chose dans ma vie, je dois me consacrer à ça à fond. Laisser tomber tout le reste."

Publié dans ROMANS

Commenter cet article

Tatami shoes 07/08/2014 14:36

“Balanced against the rope” is really a nice and inspiring novel. It tells us about the life story of an athletic who succeeded with his hard work. The author of this novel was not famous before and with this single book he is well known among people now.

monpetitchapitre 03/06/2013 09:33


Ce n'est pas un polar, c'est sûr. D'ailleurs, à la bibliothèque, ils l'ont classé en roman. Un très bon livre, j'avais beaucoup aimé aussi.

Nathalie 03/06/2013 17:16



Ah, ça me rassure !!! Je pensais être en décalage total !!! C'est donc bien un roman "noir" pour ta bibliothécaire, toi et moi. On est au moins 3 !!!



calou 03/06/2013 09:24


j'attendais le commentaire depuis son avant-présentation...


Ouf ce n'est pas un prêt donc je vais pouvoir m'n régaler ! ! !


bisous 

Nathalie 03/06/2013 17:15



Oui, oui, il devrait être dans ma valise pour mon prochain voyage dans le Sud ;-)


Et effectivement, même si ce n'est pas vraiment un "polar", c'est un bon moment de lecture, tu devrais donc apprécier... Bizz