"Agatha Raisin enquête : la Quiche Fatale" de M.C. Beaton

Publié le par Nathalie

"Agatha Raisin enquête : la Quiche Fatale" de M.C. Beaton

"La quiche fatale" est la première enquête d'Agatha Raisin, personnage de M.C. Beaton, nom de plume de l'auteure britannique Marion Chesney quand elle écrit de la littérature policière.

Ce 1er tome est sorti en France, chez Albin Michel en 2016 et le 6ème tome vient tout juste d'être installé sur les rayonnages des librairies françaises. Pour ceux qui préfèrent la langue de Shakespeare, il y a déjà plus d'une vingtaine d'opus publiés en anglais et il existe même une série inspirée du personnage d'Agatha Raisin.

4ème de couv' :"Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d'une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s'ennuyer ferme.
Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l'arbitre de la compétition s'effondre et Agatha doit révéler l'amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur.
Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l'assassin."

Ce roman de 320 pages à la couverture très "english tea time" m'a été prêté par une copine. Dès que je l'ai eu, ayant besoin de littérature sympa et pas trop prise de tête, je me suis jetée dessus. J'ai eu un peu de mal (comme d'habitude ces derniers temps, me direz-vous !) à accrocher avec le début du récit qui voit une londonienne accro au travail partir s'installer dans un joli cottage de la campagne anglaise pour démarrer une retraite bien méritée. Et puis, une fois les personnages et les lieux présentés, l'action démarre doucement, les éléments se mettent en place et le reste du roman est plutôt plaisant même si on est loin d'Agatha Christie et de sa fameuse Miss Marple, comme l'éditeur aimerait à nous le faire croire.

Je pense que l'effet tome 1 explique peut-être le démarrage un peu lent car il fallait bien que l'auteure expose ses protagonistes, décrive le village, ses charmantes maisons au toit de chaume... Il y aura sûrement un rythme différent dès le tome 2 (NB : Penser à l'acheter ou à l'emprunter pour voir si j'ai raison...).

Pas de Miss Marple, disais-je, mais une quinquagénaire urbaine qui doit se faire à sa nouvelle vie loin de Londres et qui choisi d'enquêter sur une mort suspecte dont elle semble responsable. Il y a un peu de Prudence Beresford dans notre héroïne, autre personnage féminin de Madame Christie pour l'aspect pugnace et risque-tout de notre Miss raisin, ou de Imogène d'Exbrayat, interprétée à la télé par Dominique Lavanant, pour le côté exaspérant, buveuse et têtue de notre néo-enquêtrice anglaise.

Pas de suspense à outrance, pas d'intrigue alambiquée mais une petite histoire de meurtre résolue avec humour par un personnage qui me semblait assez ennuyeuse au départ et qui a su m'attendrir au fil des pages. Sinon, on a de jolies descriptions des Cotswolds et on visite de mignons petits villages aux noms très sympas, tels que Bourton-on-the-Water ou Stratford-on-Avon ou comment voyager sans quitter son fauteuil...

Note : 3/5

Passage choisi : "Les gens du coin l'avait accueillie, comme toujours, avec cette singulière sorte d'amabilité qui n'allait jamais plus loin. Agatha aurait su affronter une malveillance soupçonneuse, mais pas cet accueil enjoué qui la maintenait à l'écart. Non qu'elle ait jamais su comment se faire des amis, mais les gens du village avaient une façon imperceptible, découvrit-elle, de repousser les nouveaux venus. Ils ne les rejetaient pas. En surface, ils les accueillaient. Pourtant, elle savait que sa présence ne faisait pas une ride sur la surface lisse de la vie villageoise ."

Publié dans THRILLERS-POLICIERS

Commenter cet article