"Le fantôme de Doña Gracia Mendes" de Naomi Ragen

Publié le par Nathalie

"Le fantôme de Doña Gracia Mendes" de Naomi Ragen

"Le fantôme de Doña Gracia Mendes" de Naomi Ragen trainait sur ma PAL depuis des mois (D'ailleurs, je ne sais pas d'où il vient, donc si la personne qui me l'a prêté se reconnaît... ;-)).

4ème de couv' : "Suzanne et Francesca Abraham sont les dernières descendantes d'une grande famille sépharade. Pourtant, elles ne s'intéressent aucunement à leurs racines juives. Lorsque leur grand-mère Catherine da Costa, une riche new-yorkaise, apprend qu'elle va mourir, elle constate avec une profonde tristesse que les traditions de famille ne lui survivront pas. Son ancêtre de la Renaissance, Doña Gracia Mendes, lui apparaît alors. Délire de femme malade ou fantôme du passé ? Avec un regain d'espoir, Catherine lance ses petites filles sur les traces d'un manuscrit écrit par Dõna Gracia dont les pages sont dispersées à travers l'Europe (Londres, Cordoue, Gibraltar, Venise...). Cette quête transportera les deux sœurs à l'époque de l'Inquisition, sur les pas d'un des personnages historiques les plus fascinants du XVIe siècle. Leur vie en sera à jamais transformée."

Il s'agit d'une oeuvre de fiction qui puise son inspiration dans le personnage de Gracia Mendes Nasi, ou Béatrice de Luna, selon le nom adopté en tant que prétendue catholique, qui était une figure de la Renaissance, gérant une immense fortune familiale et prêtant de l'argent aux rois, tout en venant en aide aux juifs persécutés à travers l'Europe.

Grâce à ce roman riche en rebondissements et aux incessants allers-retours entre passé et présent, j'ai redécouvert un pan de l'histoire juive au moment de l'Inquisition. Période particulièrement terrible qui vit de nombreuses tueries perpétrées au nom de la religion. Sujet malheureusement toujours d'actualité !!!

Romanesque à souhait, tout en étant très bien documenté, ce livre se laisse facilement lire. Il permet également de réfléchir à l'importance de l'histoire familiale et du passé dans son propre cheminement personnel, à la place de nos origines dans notre vie.

J'ai vraiment passé un bon moment avec Doña Gracia et ses descendantes...

Note : 4/5

Passage choisi : "Acceptez la part d'éternité que vous portez en vous, elle seule est indestructible. Il n'y a aucune raison de craindre la mort, aucune raison de craindre l'avenir. D'une certaine manière, vous y aurez toujours votre place. Pendant votre vie, façonnez votre propre perle, le joyau d'une existence vécue avec intelligence et générosité. Vous la laisserez derrière vous pour qu'elle soit enfilée au collier qui pare l'humanité, le temps, l'histoire."

Publié dans ROMANS

Commenter cet article