"Les Fabuleuses Tribulations d'Arthur Pepper" de Phaedra Patrick

Publié le par Nathalie

"Les Fabuleuses Tribulations d'Arthur Pepper" de Phaedra Patrick

Voici un livre qui sort le 23 septembre 2016 et que j'ai pu lire, en avant première, grâce à mes libraires fétiches de "L’Éclectique". ;-)

4ème de couv' :"Sans être un conformiste forcené, Arthur Pepper est anglais. Il puise donc un certain réconfort dans l'idée que chaque chose est à sa place et boit du thé à heure fixe. Quand il a rencontré Miriam, il a tout de suite su que c'était la bonne. Ils se sont mariés, ont eu des enfants. Lorsque sa femme meurt après quarante ans d'un vie sans histoire, Arthur se calfeutre chez lui pour échapper aux visites de sa voisine, championne du monde de la tourte, qui, faute de pouvoir le réconforter, s'est mis en tête de le nourrir. Le voilà condamné à vivre seul avec ses souvenirs et la plante verte dont sa femme a pris soin pendant des années. Ses proches lui conseillent d'aller de l'avant. Aller de l'avant ? Mais pour aller où bon sang ? Lorsque Arthur consent enfin à se séparer des affaires de Miriam, il trouve un mystérieux bracelet. Huit breloques sont suspendues aux épaisses mailles en or massif : un éléphant, un tigre, un livre, une palette de peinture, un anneau, une fleur, un dé à coudre et un cœur. Ces charmes constituent autant d'énigmes qui lui donnent envie de mener l'enquête. Que sait-il vraiment de celle avec qui il a partagé sa vie ? En entreprenant ce voyage sur les traces de sa femme, Arthur va au-devant de surprenantes révélations. Et contre toute attente, d'aventure en aventure, il va en devenir le héros."

A la mort de sa femme, Arthur Pepper se retranche dans un quotidien réglé à la minute près, entre l'arrosage de sa fougère et l'entretien maniaque de sa maison. Il lui faudra trouver un bracelet mystérieux ayant appartenu à sa défunte épouse et se lancer à la poursuite des étranges charmes qui y sont accrochés pour qu'Arthur découvre à la vie de nombreuses saveurs.

Ce sympathique roman a tout du "feel good book". On tourne les pages facilement, sans prise de tête et on s'attache au personnage d'Arthur, complétement démuni face à la vie depuis son veuvage. Au début, on s'ennuie un peu, avec lui, puis on part avec plaisir en quête de l'origine de chaque charme, et on assiste, plutôt amusé(e) aux transformations inévitables qui se produisent chez Arthur. Il y a, certes, des invraisemblances, une dose de bons sentiments (parfois à la limite du mièvre) mais, malgré tout, je n'ai pas pu m'empêcher de me laisser embarquer joyeusement dans le périple de ce gentil retraité qui apprend à se découvrir lui-même.

Voici une lecture facile, légère, qui donne le sourire.

Note : 3/5

Passage choisi : "S'il quittait la maison, il ne pourrait pas se charger de ses tâches quotidiennes, et cela ficherait en l'air toute sa routine. Sans lui, qui arroserait Frederica la fougère et empêcherait les chats de venir faire leurs besoins dans son jardins? S'il prenait la route du Sud, il devrait probablement découcher. sans compter qu'il n'avait jamais fait une valise de sa vie : Miriam s'en occupait toujours pour lui. Ses neurones s'activèrent, s'échauffèrent tandis qu'il cherchait une bonne excuse à servir à Bernadette..."

Publié dans ROMANS

Commenter cet article