"Un doux pardon" de Lori Nelson Spielman

Publié le par Nathalie

"Un doux pardon" de Lori Nelson Spielman

Après la lecture de "Demain est un autre jour" de Lori Nelson Spielman (Ici), j'ai eu envie de découvrir un autre de ses romans et c'est ainsi que j'ai acheté "Un doux pardon" paru en 2015 au Cherche Midi  et en 2016 chez Pocket.

4ème de couv' : "Il suffit parfois d’une simple pierre pour faire basculer le destin. Une simple pierre ou plutôt deux, arrivées par la poste. Hannah Farr, animatrice télé en plein flottement tant professionnel qu’amoureux, se trouve ainsi face à un choix. Renvoyer l’une de ces pierres à celle qui la martyrisa enfant, c’est lui accorder son pardon. Mais à qui adresser la seconde, censée perpétuer la chaîne ? S’il est facile de pardonner, demander des excuses peut à jamais changer le cours d’une vie…"

Après un 1er roman ayant pour thème la réalisation de ses rêves de jeunesse, voilà un 2nd ouvrage sur le pardon. L'auteure surfe donc toujours sur la vague des bons sentiments. Encore une fois, elle nous propose un feel-good book.

Hannah Farr a une vie que chacun(e) pourrait envier : en couple avec un homme important, un poste convoité comme présentatrice d'une matinale à la télé, un physique avantageux. Pourtant, elle est rongée, depuis son adolescence, par la relation qu'elle a eu avec ses parents et a enfoui au plus profond d'elle-même un événement trouble survenu alors qu'elle vivait avec sa mère et son beau-père, Bob. Difficile de construire sa vie sur autant de fêlures... Quand elle reçoit deux pierres du Pardon de sa pire ennemie au collège, Hannah ne sait pas encore que cela va la forcer à affronter son passé et la pousser sur la voie du pardon. Mais si cela provoquait aussi de véritables bouleversements dans sa vie ?

Je dois avouer que j'ai entamé "Un doux pardon" pleine d'optimisme car il y a quelques jours j'avais pris un vrai plaisir à lire "Demain est un autre jour". Et là, patatras... j'ai eu l'impression qu'il s'agissait d'un autre écrivain !!! J'ai trouvé que cette histoire était cousue de fil blanc, que souvent l'intrigue tournait en rond comme s'il fallait à tout prix remplir des pages, que les personnages étaient très caricaturaux. Alors certes, la thématique sur l'importance du pardon pour pouvoir avancer dans la vie est une bonne idée mais son traitement m'a semblé plutôt superficiel. Autant j'ai adhéré au personnage de Brett dans ma lecture précédente, autant celui d'Hannah m'a semblé mièvre, sans véritable consistance. Une vraie héroïne Harlequin !!!

Note : 2,5/5

Passage choisi : « Les excuses n'effacent jamais les mensonges. C'est comme si on les rayait, plutôt. On a toujours conscience que l'erreur est là, juste sous la ligne noire qu'on a tracée. Et si on la cherche bien, on peut encore la lire. Mais au fil du temps, nos yeux finissent par regarder au-delà de l'erreur, on ne voit plus que le nouveau message, bien plus clair, rédigé avec beaucoup plus d'attention. »

Publié dans Lori Nelson Spielman

Commenter cet article