"Pandemia" de Franck Thilliez

Publié le par Nathalie

"Pandemia" de Franck Thilliez

"Pandemia", sorti en 2015 chez Fleuve Éditions, puis en 2016 chez Pocket, est le 8ème roman de Franck Thilliez que je lis (voir ici). Ma dernière lecture de cet auteur remonte à 2012 avec "Atom[ka]" (). Je fus, bien entendu, ravie quand mon homme m'a offert "Pandemia" il y a quelques jours... J'allais enfin pouvoir renouer avec un auteur que j'apprécie et, surtout, retrouver Franck Sharko et Lucie Henebelle, un duo d'enquêteurs très attachant.

4ème de couv' : "Comme chaque matin, Amandine a quitté sa maison de verre pour les locaux de l’Institut Pasteur. Mais ce matin-là est particulier. Appelée pour des prélèvements à la réserve ornithologique du Marquenterre, la microbiologiste est déconcertée : trois cadavres de cygnes gisent sur une étendue d’eau.
En forêt de Meudon, un homme et son chien ont été abattus. Dans l’étang tout proche, un sac de toile contenant des ossements : quatre corps en kit.
Et pendant ce temps, une grippe à la souche non identifiable vire à l’épidémie et fauche jusqu’aux plus robustes du quai des Orfèvres, mettant à l’épreuve Franck Sharko et Lucie Henebelle
…"

Bienvenue dans le monde des virus et de la microbiologie !!! Dans cet épisode des aventures de Sharko et Henebelle, on retrouve l'Homme en Noir découvert dans "Angor". Alors que Nicolas Bellanger et Camille vont voir ressurgir leur ennemi, un mystérieux virus semble s'attaquer aux oiseaux, et, dans le même temps, une grippe inconnue sévit dans les bureaux du palais de justice et du 36 quai des Orfèvres. Quel lien entre les deux attaques biologiques ? Il va falloir toute la perspicacité de Sharko, aidé par la microbiologiste de l'institut Pasteur, Amandine, pour réussir à déjouer les pièges tendus par des ennemis qui se terrent dans l'ombre anonyme d'Internet mais qui semblent très réactifs sur le terrain.

Comme toujours, Franck Thilliez nous livre une histoire mêlant histoire policière et intrigue scientifique ; et comme toujours ses propos sont très bien documentés. A la lecture de ce livre, on n'a qu'une envie, se laver les mains à tout bout de champ et porter un masque sur le visage quand on sort de chez soi. Le romancier est très fort pour aller puiser dans les peurs profondes qui sont enfouies en nous et nous proposer une histoire qu'il est très facile d'imaginer comme étant réelle. A faire froid dans le dos...

Note : 4/5

Passage choisi : "Il alla voir ses fils qui dormaient profondément... Sharko prit une chaise et s'assit entre les deux lits... Il se sentait tellement impuissant, il n'était qu'un petit flic qui dépendait d'un système tellement complexe. Il essayait de faire son travail avec justesse, chaque jour depuis des années, mais à quoi bon, au final ? Cela rendrait-il moins violent le monde où grandiraient ses enfants?"

Publié dans Frank Thilliez

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Doc Bird 14/07/2016 12:58

J'ai beaucoup vu de bonnes critiques de ce dernier opus de Franck Thilliez, mais si j'ai compris, il vaut mieux les lire dans l'ordre pour suivre les personnages ?

Nathalie 14/07/2016 13:25

Effectivement, c'est mieux. Surtout ceux avec Sharko et Lucie Hennebelle.