"Le Tendre Baiser du tyrannosaure" d'Agnès Abécassis

Publié le par Nathalie

"Le Tendre Baiser du tyrannosaure" d'Agnès Abécassis

Lors de ma visite au Salon du Livre de Poche de St Maur, en juin dernier, j'ai acheté "Le Tendre Baiser du tyrannosaure" d'Agnès Abécassis pour 2 raisons : la couverture qui m'a tapée dans l’œil avec son sympathique dino vert sur fond rouge et son titre original, et puis, j'ai déjà eu l'occasion de lire des livres de l'auteure et j'ai toujours passé un moment de détente plutôt joyeux (voir ). En plus, j'ai récolté une jolie dédicace d'une femme charmante et très souriante malgré la chaleur écrasante qu'il faisait ce dimanche-là...

4ème de couv' :"Rassurez-vous, il n’y a pas de vrai tyrannosaure dans cette histoire.
Mais il y a Félix, un paléontologue peureux à qui sa grand-mère ordonne de quitter la femme avec laquelle il vit pour affronter ses pires angoisses. S’il y parvient, il aura droit à une immense surprise…
Et puis il y a Olive, sur le point de se marier, qui annonce à sa famille que son couple ne désire pas avoir d’enfant. Scandale, indignation et machinations de la mère et de la belle-mère !
On évoque Tom, aussi ? Un flic désabusé et terriblement romantique, trop sans doute pour la fille capricieuse qu’il va rencontrer.
Et n’oublions pas Ava, vendeuse d’escarpins de luxe, qui reçoit un jour d’une cliente millionnaire un bijou hors de prix, et qui quitte illico cet emploi qu’elle déteste tant. Jusqu’à ce que son bijou disparaisse…
Des personnages qui forment une bande irrésistible et nous emportent dans un tourbillon de sentiments. Une comédie réjouissante, à dévorer d’urgenc
e !"

On fait défiler les pages et on enchaine les rencontres avec des personnages qui sont à un tournant de leur vie : Tom qui n'arrive pas à oublier son ex, Olive qui est sur le point d'épouser son fiancé, Ava qui ne supporte plus son job sous-payé et son horrible patron... Bien entendu, ils ont tous un lien les uns avec les autres et tout se terminera en happy end, mais n'est-ce pas ce qu'on cherche quand on veut se détendre de son année et passer un moment léger et joyeux au début de l'été ??? Si... Et je n'ai pas été déçue car ce roman de 350 pages est une vraie bulle de gaieté et de fraîcheur dans la météo ambiante. Comme Agnès Abécassis manie bien la plume et sait saupoudrer ses propos de traits d'humour et de tournures amusantes, je n'ai pas boudé mon plaisir, je l'avoue.

Note : 3,5/5

Passage choisi : "Simple, direct, sans chichis. La soupe qu'elle lui avait servie, c'était une pleine assiette de bon sens à l'ancienne. Mange, mon fils, mange. Même si c'est amer, même si c'est ta mère. Même si c'est trop salé, même si ça a le goût de tes larmes. Ce bouillon-là, mon petit, c'est de la sagesse aux petits oignons, c'est de la jugeotte aux échalotes, c'est plein de bonnes vitamines "sait" qui va t'assainir les humeurs, tu verras."

Publié dans Agnès Abécassis

Commenter cet article

Doc Bird 14/07/2016 12:03

Ce roman a l'air parfait pour se remonter le moral, un vrai roman "feel-good" !

Nathalie 14/07/2016 12:13

C'est exactement ça. Merci de votre passage sur "les Lecture de Babouilla". Bonne lecture !!!