"L'Avocat, le Nain et la Princesse masquée" de Paul Colize

Publié le par Nathalie

 "L'Avocat, le Nain et la Princesse masquée" de Paul Colize

" L'Avocat, le Nain et la Princesse masquée", de Paul Colize, écrivain belge de polars né en 1953 à Bruxelles, est un des 6 romans acquis lors de mon passage au Salon du Livre de Poche de St Maur le 19 juin dernier. J'ai choisi cet ouvrage à cause de son titre à rallonge et afin de découvrir un nouvel auteur. Pour couronner le tout, j'ai eu une sympathique dédicace.

4ème de couv' : "Hugues Tonnon, brillant avocat bruxellois, est spécialisé dans les affaires de divorce et les compensations financières pour maris ou épouses bafoués. C’est le cas de Nolwenn Blackwell, top model en vue, éhontément trompée par son amant milliardaire et de trente ans son aîné, qui lui avait promis le mariage. Pour se venger, elle envisage d’alléger l’homme d’affaires indélicat de sept millions d’euros, 30 % de cette somme étant allouée à son avocat. Afin de fêter cet accord, Hugues et Nolwenn passent la soirée ensemble, et une partie de la nuit en position horizontale. Au petit matin, Hugues, qui ne se souvient de rien, est réveillé par la police qui lui annonce que Mlle Blackwell a été retrouvée chez elle, deux balles dans la tête."

Hugues Tonnon est bien dans la mouise quand l'inspecteur Witmeur vient sonner à sa porte pour lui annoncer la mort de sa toute nouvelle cliente de la veille, Nolwenn Blackwell. Premièrement, il ne se souvient plus vraiment comment s'est terminée sa soirée avec la top model à partir du moment où elle s'est mise à genou devant lui, installé confortablement sur le canapé, un verre de cognac hors d'âge à la main. Deuxièmement, Witmeur a une dent contre lui depuis qu'il a dû vendre sa moto pour indemniser sa femme, ancienne cliente de l'avocat. Bien entendu, les soupçons pèsent lourdement sur maître Tonnon et il ne voit que la fuite comme unique solution. Il doit prouver son innocence et veut, coûte que coûte, retrouver le véritable assassin de Nolwenn. De Paris à Casablanca, en passant par le Cap, notre avocat débrouillard et bien entouré va devoir remonter la piste le menant au meurtrier, et ce, rapidement, car Witmeur est bien décidé à lui passer les bracelets.

Ce polar est très agréable à lire car c'est le héros qui est le narrateur et cela crée un vrai rythme. En plus, c'est un personnage sympa à suivre. L'histoire est fluide, sans intrigue compliquée, mais sans rien d'évident non plus. Il y a de l'action, des fausses pistes, quelques rebondissements, des touches d'humour. Bref, les ingrédients nécessaires pour un roman policier qui se laisse lire avec plaisir. Et petit plus, chaque chapitre porte le nom d'un film célèbre.

Note : 4,25/5

Passage choisi : "Le mariage est la principale cause de divorce. Sans le premier, le second n'aurait jamais vu le jour. L'affaire se limiterait à une séparation assortie de quelques larmes ou de vagues reproches. La vie reprendrait ensuite son cours et chacun poursuivrait son chemin la tête haute. Un coup de gueule fielleux ou un suicide avorté viendrait de temps à autre troubler l'ordre des choses, mais ce ne serait que des cas isolés. Il n'y aurait pas ces discussions orageuses, ces règlements de comptes miteux, ces débats houleux, ces polémiques sordides, ces déballages impitoyables et ces veines tentatives de réconciliation. Il n'y aurait ni palabres interminables, ni négociations nauséeuses pour la garde du chien ou la répartition de la vaisselle. Sans mariage, le divorce n'existerait pas, j'aurais fait autre chose de ma vie et je n'en serais pas arrivé là."

Publié dans THRILLERS-POLICIERS

Commenter cet article

Que Lire ? - Velidhu 23/07/2016 19:32

Il m'a toujours intrigué ce roman ! Je l'ai noté sur ma trop longue liste d'envie. Mais comme c'est un écrivain belge, je vais vite l'acheter ! (mode chauvin enclenché ! ) :)

Nathalie 23/07/2016 19:47

Bon achat et donc bonne lecture !!! ;-)