"La carte postale" de Leah Fleming

Publié le par Nathalie

"La carte postale" de Leah Fleming

"La Carte Postale" est le 3ème roman de Leah Fleming, auteure anglaise, publié chez Belfond. Il fait 535 pages et sa date d'édition est le 02 juin 2016.

4ème de couv' : "D'un manoir écossais au bush australien, en passant par l'Angleterre en guerre et le désert égyptien, une fresque familiale sur trois générations, qui mêle drames amoureux, disparition d'enfant et secret de famille. Un bouleversant voyage, par l'auteur de L'Enfant du Titanic.

Fin des années 1930. Dans un manoir écossais, Callie mène une vie privilégiée auprès de Phoebe, sa tante actrice. Sa rencontre avec le troublant Toby Lloyd Jones va tout bouleverser. Fascinée par ce séduisant homme d'affaires qui la couvre de bijoux, Callie l'épouse et le suit en Égypte. Mais sous le soleil du Caire couve un drame : elle vient de recroiser son amour d'enfance...
Quelques mois plus tard, c'est une Callie hagarde et enceinte qui rentre en Angleterre, alors que résonnent les premiers échos de la Seconde Guerre mondiale.
Début des années 2000, en Australie. Melissa Boyd se voit confier une mission par son père mourant : retrouver cette élégante Anglaise qui, soixante ans plus tôt, l'a confié à une famille de fermiers australiens, alors qu'il n'était qu'un petit garçon. Seul indice, une carte postale et ces mots : « Maman rentrera bientôt »..
."

Je me dois d'être franche dès le début de cet article, je n'ai pas apprécié cette lecture. Pourtant, quand j'ai découvert la 4ème de couverture, je me suis dit : "Chic, une saga familiale !!!". Au fil des pages, mon intérêt s'est sacré émoussé car j'ai trouvé que le style était plat, et l'histoire cousue de fil blanc. Je me suis donc ennuyée tout au long de cette histoire qui avait, à mon goût, un air de déjà lu !!! J'ai tenu bon jusqu'au bout car j'espérais une bonne surprise au détour d'un chapitre, mais... rien !!! J'ai trouvé les personnages assez quelconques, les rebondissements prévisibles et le rythme de l'ensemble plutôt lent. Quelle déception, d'autant plus que ce livre m'a été envoyé par les éditions Belfond en même temps que "La vie secrète de Violet Grant" de Beatriz Williams (), qui m'a, lui, nettement plus plu.

Mais bon, ceci n'est que mon avis, il est donc subjectif. Il y a des lecteurs qui ont apprécié, la preuve ici avec le commentaire de Melwasul sur le blog Lune & Plume. Donc, à vous de voir... :-)

Note : 2,25/5

Passage choisi : "Caroline courait en boitillant, penchée pour tenir son genou égratigné. Elle sortit du bois et traversa le jardin pour entrer à Dalradnor Lodge. Elle avait du mal à retenir ses larmes, vexée d'être tombée du balai de sorcière et de s'être exposée aux moqueries des deux frères Laird. Caroline savait parfaitement qu'elle avait juste enfourché une vieille branche noueuse, et non l'instrument du diable, mais cela ne l'avait pas empêchée de se faire mal. Ne voulant pas trahir la moindre faiblesse devant les jumeaux, elle était partie à toutes jambes pour cacher ses yeux humides et aller se faire consoler par Marthe."

Publié dans ROMANS

Commenter cet article