"Les Intéressants " de Meg Wolitzer

Publié le par Nathalie

"Les Intéressants " de Meg Wolitzer

Ce roman de Meg Wolitzer, plébiscité par les lecteurs, m'a été offert il y a quelques semaines par mon homme. J'ai été séduite par la photo de couverture et le pitch en 4ème de couverture :

"En 1974, Julie passe son été à Spirit-in-the-Woods, une colonie de vacances. Elle y rencontre un groupe de cinq adolescents qui se sont baptisés "Les Intéressants" : Ethan, un surdoué des films d’animation; Goodman et sa soeur Ash, jeunes New-Yorkais bien nés; Jonah, le fils d’une célèbre chanteuse folk, icône de la contre culture, et enfin Cathy, qui rêve de devenir danseuse. Le roman suit leur vie pendant quarante ans. Ethan épousera Ash. Ensemble, ils connaîtront la réussite et les drames. Goodman devra faire face à la justice. Jonah se détournera de la musique. Et Julie ? Julie se cherchera pendant de longues années et racontera leur histoire à tous."

J'aurais toutefois dû me méfier car de cette auteure j'avais déjà lu "La position" (ici) et je n'avais pas vraiment apprécié !

Pour résumer mon impression de cet ouvrage, je dirais que, contrairement à son nom, je ne l'ai pas trouvé intéressant (c'est facile, je l'accorde !). Je me suis ennuyée, quasiment du début à la fin ! D'abord, j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire et j'ai failli abandonner vers la page 100. Ensuite, j'ai persévéré, mais j'ai trouvé qu'il y avait des longueurs, que les propos étaient bavards, que les personnages étaient plutôt sympathiques mais que leurs relations étaient franchement inintéressantes car principalement basées sur l'envie, la jalousie, les non-dits. De plus, les incessants allers-retours dans l'espace-temps rendent la narration trop lourde, moins accrocheuse.

Après, ceci n'est qu'une histoire de goûts puisque j'ai pu me rendre compte sur le net que "Les Intéressants" avaient leurs fans... A juger par soi-même donc !

Note : 2/5

Passage choisi :"Jules se demandait à quoi ressemblait la vie d'une fille bohème à Reykjavik, et si Gudrun se sentait seule là-bas. Personne n'avait jamais songé à interroger l'animatrice sur elle-même. Elle enseignait le tissage et surveillait la piscine, dans un endroit où nul ne nageait véritablement. Le matin, elle apprenait à plonger à une poignée d'adolescents motivés, bien que la piscine ne soit pas particulièrement immaculée."

Publié dans Meg Wolitzer

Commenter cet article