"L'accro du shopping à la rescousse" de Sophie Kinsella

Publié le par Nathalie

"L'accro du shopping à la rescousse" de Sophie Kinsella

"L'accro du shopping à la rescousse" est le 8ème tome de la série de Sophie Kinsella qui raconte les tribulations de Becky Bloomwood, la "serial shoppeuse". Ce dernier opus sort le 4 mai 2016, chez Belfond, et j'ai eu le plaisir de le découvrir en avant première ;-)

J'ai d'ailleurs été surprise de ne pas trouver trace de Sophie Kinsella sur mon blog car j'avais déjà lu "Confessions d'une accro du shopping" et "L'accro du shopping à Manhattan", mais il est vrai qu'ils ont été publiés en 2002 & 2003 et que le blog "Les lectures de Babouilla" n'existait pas encore !

Par hasard, quelques jours avant de recevoir le livre par la Poste, j'ai allumé ma télévision et je suis tombée sur le film tiré du premier tome et sorti en 2009, j'y ai vu un signe... et cela m'a permis de me remettre dans le bain avant ma lecture. :-)

4ème de couv' : "Déçue par les sirènes hollywoodiennes, Becky s'embarque pour un voyage dans le Grand Ouest américain, à la recherche de son père et de Tarquin, le mari de sa meilleure amie. Quand la famille est en péril, on peut toujours compter sur notre accro du shopping pour accourir à la rescousse... Après L'Accro du shopping à Hollywood, la suite des aventures de Becky. Gaffes en pagaille, émotions en famille et cascade de fous rires pour un road trip déjanté dans le Grand Ouest américain. Plus que jamais, notre Accro préférée est de retour ! "

Voici un roman de 336 pages qui se lit facilement et qui permet de se détendre les neurones. Il y a une pincée d'aventures avec la disparition mystérieuse du père de l'héroïne, quelques grammes d'humour avec les pensées et les répliques souvent désarmantes de Becky, et les personnages secondaires, très caricaturaux, sont amusants à suivre. Ce n'est pas le futur Goncourt certes, mais ça remplace aisément une pilule de Prozac pour améliorer l'humeur. C'est meilleur pour la santé et le trou de la Sécurité Sociale...

Note : 3/5

Passage choisi : "- Vous pensez que le shopping est une addiction ? Attendez de commencer à jouer, mon chou. Les jetons dans votre main. La montée d'adrénaline. Le bourdonnement. C'est comme la dépendance à la crystal meth. Une première défonce et ça y est, vous devenez esclave, votre vie part à vau-l'eau. et à ce moment-là, les flics s'y mettent.

Je la dévisage, terrifiée. De près, elle a une tête sinistre. Les muscles de son visage ont des mouvements bizarres, ses extensions de cheveux sont visibles. Elle appuie sur une touche de son portable et se plonge dans un nouveau jeu."

Publié dans CHICK-LIT

Commenter cet article