"Ça peut pas rater" de Gilles Legardinier

Publié le par Nathalie

"Ça peut pas rater" de Gilles Legardinier

Après "Demain j'arrête !" (ICI) et "Et soudain tout change" (LA) , voilà que mon homme me rapporte, pour faire passer le temps dans l'avion, "Ça peut pas rater !" de Gilles Legardinier. "Chic, me suis-je dit, un moment sympa en perspective !!!"

4ème de couv' :« - J’en ai ras le bol des mecs. J’en ai plus qu’assez de vos sales coups ! C’est votre tour de souffrir ! Et là, trempée, titubante, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d’un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu’au fond des enfers.
La gentille Marie est morte. C’est la méchante Marie qui est aux commandes. Désormais, je renvoie les ascenseurs. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m’étouffe, la haine me consume.
»

Ça n'a pas raté, je me suis immergée très rapidement dans l'histoire de Marie qui en a ras-le-bol des mecs, qui est bien décidée à ne plus se laisser marcher sur les pieds. Comme d'habitude, Gilles Legardinier nous entraîne dans une histoire rythmée avec des personnages attachants, sa dose habituelle d'humour et des thématiques qui lui sont chères : amour, amitié, solidarité... Et, comme il y a du suspense, on ne peut s'empêcher de vouloir finir l'histoire très vite... Je me suis bien amusée lors de cette lecture qui est pétillante, agréable à souhait et surtout pleine d'optimisme.

Note : 3,75/5

Passage choisi : "La vie est comme une danse, elle dure peu de temps. Je crois qu’il faut être deux pour en saisir le tempo et en apprécier la mélodie. On ne goûte vraiment que ce que l’on partage."

Publié dans Gilles Legardinier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article