"Le Messager" de Marcus Zusak

Publié le par Nathalie

"Le Messager" de Marcus Zusak

Markus Zusak est un auteur australien dont deux ouvrages sur les quatre qu'il a déjà écrits ont été publiés en français : La Voleuse de livres (2007) et Le Messager (2014). En plus d'être écrivain, il coiffe une deuxième casquette, celle d'enseignant en anglais à l'université de Sydney.

J'ai découvert ce livre, par hasard, dans une petite échoppe d'aéroport. Il était coincé entre les Steele, les Musso et les Lévy, cela m'a attendrie et je l'ai acheté.

4ème de couv' :"Ed Kennedy, dix-neuf ans, chauffeur de taxi, a peu de raison d’être fier de sa vie : son père est mort d’alcoolisme, il est désespérément amoureux de sa meilleure amie, Audrey, et il partage un appartement délabré avec le Portier, son chien – fidèle mais odorant. Il n’a pas grand-chose d’autre à faire que conduire son taxi, jouer aux cartes et boire avec ses amis aussi perdus que lui. Mais un jour, il découvre un mystérieux message dans sa boîte aux lettres : un as de carreau où sont inscrites trois adresses. Que signifie cette carte ? Que va-t-il trouver à ces adresses ? Pour Ed, c’est le début d’une enquête qui va le conduire de mystère en mystère à travers la ville et l’amener à aider les gens qu’ils rencontrent, avec une obsession en tête : qui lui envoie ces messages ? Ed pour y répondre se voit ainsi forcé de se dépasser et à son tour nous questionne : et si nous vivions tous en dessous de nos capacités ?"


Ce petit roman (d'aéroport !?) de 413 pages est très sympa à lire. L'histoire est originale, il y a de l'humour, le héros vit de nombreuses aventures, c'est plein de bons sentiments, de valeurs morales. Ça fait donc du bien dans ce monde de brutes !!! Une fois qu'on l'a commencé, on veut, vite, en connaître le dénouement.

On suit avec plaisir les rebondissements que doit vivre Ed, looser de 19 ans qui ne sait pas trop quoi faire de lui et se sent plutôt nul, surtout avec les filles. Un braquage qui tourne bizarrement et puis, soudain, un as de carreau qui arrive par courrier, il n'en faut pas plus pour que la vie d'Ed en soit totalement bouleversée. J'ai trouvé dans cette histoire un petit air du "Fabuleux destin d'Amélie Poulain" car le personnage d'Ed va, comme notre Amélie nationale, distiller amour, amitié, joie, et faire revenir le sourire sur les lèvres de nombreuses personnes. Ce roman a tout du conte moderne !!!

Seul bémol, en ce qui me concerne, la fin que j'ai trouvée "bof!". De deux choses l'une, soit je l'ai comprise et je trouve ça un peu étrange, pas vraiment clair et abouti. Soit je suis passée à côté de quelque chose... ;-)

Note : 4/5

Passage choisi : ""J'avais voulu rester sur le perron avec Tommy jusqu'à ce que le soleil nous illumine tous les deux, mais je ne l'ai pas fait. Je me suis levé et j'ai descendu l'escalier.
Je préfère courir après le soleil que l'attendre."

Publié dans ROMANS

Commenter cet article