"Pile entre deux" de Arnaud Le Guilcher

Publié le par Nathalie

Livre sorti de ma valise et acheté, pour mes moments de lecture estivaux, au festival "St Maur en Poche" qui a eu lieu en juin 2015 près de chez moi. Livre dédicacé par l'auteur qui a pris son temps pour se dessiner avec un bouquet de fleurs en main. Quelle charmante attention !

D'Arnauld Le Guilcher, j'avais eu l'occasion (grâce à ma cop's Anne-C) de lire "En moins bien" () et "Pas mieux" (ici) donc quand je l'ai croisé au détour d'une allée (bondée) du festival, j'ai sauté sur l'occasion pour découvrir un autre roman de lui.

Comme d'habitude, le pitch de la 4ème de couv' dévoile à la fois tout et rien de l'histoire que l'on va découvrir. Tout comme l'illustration du roman qui semble assez énigmatique...

"Le jour où Antoine se résout à mettre un pied à la Défense, il faut que ce soit précisément le jour où le monde règle ses comptes avec la finance. C’est la rafle. Pour tout ce qui ressemble, de près ou de loin, à un trader, c’est l’aller sans retour pour Midland Atoll, une île-prison au large de nulle part. Tandis que tous ces ex-boursicoteurs, sous l’égide de l’infâme DSQ, rejouent « Sa Majesté des Dégueulasses », dans son coin Antoine robinsonne parmi les albatros, tape dans l’œil des otaries et échafaude des plans d’évasion pour sauver sa femme…
Bref : la crise, quoi !"

Cette lecture m'a follement amusée et je me suis prise à glousser toute seule derrière mon livre. "Pile entre deux" est un conte humoristico-philosophique sur l'avenir de notre planète, la finance, la politique, l'écologie, la solidarité, l'amour, le plastique et les animaux marins. Arnaud Le Guilcher fait mouche avec sa plume nerveuse et poétique, son humour décalé et ses jeux de mots. Mention spéciale au personnage de DSQ, très ressemblant... ;-)

Note : 4/5

Passage choisi : "... un chien, c'est déjà pas finaud mais l'otarie c'est pire... Pardon, mon pote, mais mets-toi deux secondes dans la peau de Darwin. Tu essaies de faire un truc un peu carré. Tu ranges tout bien : Les poissons avec les poissons. Les mammifères avec les mammifères. Les oiseaux avec les oiseaux. T'es claqué et tu bâcles un peu la fin, en faisant un gros tas avec le reste... Les insectes et tous les trucs merdiques. Et puis, quand t'as vraiment fini, juste avant de boire une bière bien méritée, tu te retrouves avec l'otarie sur les bras. Et juste là, tu fonds en larmes devant ce machin mi-thon mi-cochon, impossible à garer... L'otarie, t'avoueras que c'est quand même un peu la honte. C'est les fonds de tiroir de la création, cette bestiole. C'est ni fait ni à faire."

"Pile entre deux" de Arnaud Le Guilcher

Publié dans Arnaud Le Guilcher

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NaNy 09/08/2015 17:45

Et de 2 ma Belle !

Nathalie 09/08/2015 18:36

Je te le prête dès qu'on se voit mais tu devras le lire rapidement, ainsi que l'autre, car il y a échange de livres prévu à la rentrée avec une collègue ;-)