"L'autre valse" & "Si t'es beau t'es con" de Françoise Dorin

Publié le par Nathalie

Je crois ne pas avoir lu de pièce de théâtre depuis que j'ai quitté le lycée. Or, hier, ma voisine de vacances m'a prêté un livre de Françoise Dorin contenant 2 de ses pièces, écrites en 1976 et 1977. (Françoise Dorin, née en 1928, à Paris, est comédienne, écrivain et auteure de chansons.) J'ai donc hésité avant d'ouvrir l'ouvrage (alors que je connais Françoise Dorin pour avoir lu plusieurs de ses romans), me demandant si j'allais aimer lire une pièce... Pour tout, dire, j'ai été ravie et agréablement surprise passées les premières pages.

"L'autre valse" : Années 70 - Alexandre, homme riche nostalgique d'un certain passé, a créé une "Réserve" sur une île lointaine. Dans cet endroit préservé du monde moderne et de ses méfaits, des spécimens humains datant de l'entre-deux-guerres, comme "la jeune fille pure", "la femme honnête" ou "l'abbé jovial"..., vivent en harmonie. Un beau jour, alors qu'il revient d'un de ses voyages d'affaires, Alexandre ramène avec lui Nathalie, une femme qu'il estime pouvoir intégrer ce petit monde. Mais, l'arrivée de Nathalie ne risque-t-elle pas plutôt de mettre l'équilibre de la Réserve en péril ?

"Si t'es beau t'es con" : Une pièce de théâtre se joue pour la première fois. Son auteur, qui est l'administrateur du théâtre, souhaite garder l'anonymat. Face à l'immense succès de sa pièce, va-t-il résister à l'appel de la gloire ou va-t-il succomber aux feux de la rampe et du succès ?

Bien que datant de presque 40 ans, ces 2 pièces sont très modernes dans leur thème tout comme dans leur traitement. Je me suis beaucoup amusée à leur lecture et, en particulier, avec la deuxième qui est très jubilatoire car le rythme est endiablé et les chassés-croisés et les quiproquos s'enchaînent. Je ne sais pas si elle est toujours jouée en 2015, mais je dois dire que j'aimerais beaucoup la voir après me l'être imaginée !

Note : 4,25/5

"L'autre valse" & "Si t'es beau t'es con" de Françoise Dorin

Publié dans DIVERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article